Nous contacter

Pour nous communiquer une information urgente :

Le Petit Qutidien Local

Tél. 06 22 67 68 55

Le Petit Quotidien Local
Le Petit Quotidien Local

DES MOTS ET DES  PHOTOS...

 

Chaque jour, le Petit Quotidien Local (PQL, en référence à la PQR, la Presse Quotidienne Régionale !), vous tient informé des évènements s’étant déroulés, se déroulant ou qui vont se dérouler sur les territoires du Pays-Basque et du Sud des Landes.

Des conseils pratiques et des essais de produits font également partie des rubriques de ce web-magazine.

Des faits, rien que des faits et être utile aux lecteurs (trices), ce sont les objectifs que se sont fixés les rédacteurs et photographes du PQL.

La rédaction.

LE BEAU CONCERT DU CHOEUR "ASCÈSE" À ANGLET

 

Dimanche 22 octobre, c’était concert à l’église Saint-Léon d’Anglet !

En effet, cette église, construite en 1557, accueillait le Chœur "Ascèse". Il présentait "Cordes et voix", un nouveau programme consacré à la musique contemporaine sous la direction de son chef, Philippe MENDES.

 

Tout au long du concert, les voix ont ainsi dialogué, soit avec un violon, soit avec un violoncelle.

Pour cette occasion, a été donnée pour la première fois, "L’heure du berger", œuvre commandée par le Chœur Ascèse au compositeur catalan, Josep Vila i Casañas, sur un poème de Paul Verlaine .

 

La mise en scène avait été travaillée. Les chanteurs ont débuté le concert répartis dans les tribunes du premier étage de l’église.

Les voix féminines, superbes, sont montées dans l’aigu avec une grande précision. Les spectateurs ont été conquis dès ce premier morceau et la suite du programme n’a fait que confirmer cette première impression.

 

Il faut dire que la compétence de Philippe MENDES et son charisme ont fini de convaincre les mélomanes les plus difficiles. Par sa direction, il a permis une communion, sans faille, de toutes les voix, en harmonie parfaite avec le violon ou le violoncelle. On doit, d’ailleurs, souligner l’excellence de la prestation des deux musiciennes, Marina BEHERETCHE (violon) et Rachel SEYRAC (violoncelle).

 

Si la qualité de ce concert était en tout point remarquable, nous ferons, toutefois, deux (petites) remarques qui peuvent être utiles pour les prochains spectacles.

La première concerne le matériel d’enregistrement placé sur deux trépieds derrière le chef de choeur. Cette installation nuit à la visibilité pour les spectateurs assis près de l’allée centrale, d’autant qu’un voyant rouge est allumé et attire le regard.

La deuxième ne fait que constater le "sans-gêne" de certaines personnes qui utilisent leur portable pendant le concert. Cette fois-ci, c’est un GPS qui indiquait, à haute voix, qu’à 150 m, il fallait tourner à droite ! Il serait, sans doute, utile de rappeler, avant le début du concert, d’éteindre ce type d’appareil.

 

Laissons le mot de la fin à Jean-Michel BARATE, adjoint au Maire d’Anglet, délégué aux Affaires culturelles et au Jumelage, qui assistait au concert : "le résultat est à la hauteur des efforts : fluidité, expressivité, nuances raffinées, puissance contrôlée, sensibilité et émotion s’unissent pour une expression musicale d’une singulière richesse ".

 

MAJ le 30 octobre 2017 à 23 h 45.

"THE RUNNING DEAD" À

SAINT-JEAN-DE-LUZ

 

"The Running Dead" : sauras-tu sauver ta peau ?

 

Tous les ingrédients de la peur dans un scenario terrifiant : la ville est menacée par des zombies, infectés par un virus inconnu !

 

Il s'agit d'un parcours immersif en équipes organisé dans le parc Ducontenia, mardi 31 octobre à l'occasion d'Halloween.

 

Des départs auront lieu toutes les cinq minutes, entre 20 h et 23 h.


Inscriptions à l'Espace jeunes (34 boulevard Victor-Hugo –

05 59 85 20 40), dans la limite des places disponibles.


Parc Ducontenia, entrée côté caserne des pompiers, rue Adrien Barnetche.

Source : Office de Tourisme Communautaire du Pays de Saint-Jean-de-Luz.

MAJ le 30 octobre 2017 à 17 h 30.

"LA CITE DE LA PEUR" À SAINT-JEAN-DE-LUZ

 

Halloween à Saint-Jean-de-Luz : "la cité de la peur" !

Mardi 31 octobre de 15 h à 18 h, dans les rues de la ville, retrouvez plusieurs ateliers pour les enfants (âge conseillé : pour les moins de 12 ans) :
- lecture de contes,

- maquillage,

- fabrication de sac à bonbons,

- réalisation de marionnettes et de masques d'Halloween.
Rendez-vous Place Louis XIV pour une chasse aux bonbons dans la ville.
Concours de citrouilles : déposez vos citrouilles à partir de 15 h Place Louis XIV. Le jury donnera le résultat des gagnants à 17 h 30.

 

Source : Office de Tourisme Communautaire du Pays de Saint-Jean-de-Luz.

MAJ le 30 octobre 2017 à 17 h 15.

"HALLOWEEN PARTY" À LA PATINOIRE d'ANGLET

 

Il s'agit d'un après-midi d’animations à la patinoire.
Ouverture du jardin d’enfants : espace sécurisé pour les enfants ne sachant pas patiner et mise à disposition du matériel pédagogique.

 

Le 31 octobre 2017 de 14 h à 18 h, patinoire de La Barre, 299 avenue de l'Adour à ANGLET.

Tél. : 05 59 57 17 30.

 

Source : Anglet Tourisme.

MAJ le 30 octobre 2017 à 17 h.

ATELIER DE FABRICATION DE MICRO-FUSÉES À ANGLET

 

3... 2... 1... Décollage ! L’association Lacq Odyssée et le Colporteur des Sciences vous accompagnent dans la conception de micro-fusées, d’une dimension de 50 cm environ et pouvant aller jusqu’à 200 m de hauteur. Une approche ludique des notions de gravité, réaction et aérodynamique, et de grandes émotions en perspective lors des essais de lancement !

 

À partir de 8 ans. Sur réservation.

S'inscrire à l'atelier complet : deux séances.

Mardi 31 octobre de 14 h 30 à 17 h et vendredi 3 novembre de 14 h 30 à 17 h.

Prévoir déplacement.

 

Bibliothèque Quintaou, 12 rue Albert-le-Barillier à ANGLET.

Tél. : 05 59 52 17 55

 

Source : Ville d’Anglet.

MAJ le 30 octobre 2017 à 16 h 45.

"AYO" EN CONCERT À SAINT-JEAN-DE-LUZ

 

MARDI 31 OCTOBRE 2017 20 H 30 AU JAI ALAI DE SAINT-JEAN-DE-LUZ, LA SUBLIME AYO

Tout d'abord, c'est sa beauté au charme désarmant qui éblouit, une beauté métisse issue du mélange entre un père nigérian et une mère roumaine. Il y a ensuite sa voix, sensuelle et riche d'humanité. Il y a enfin des textes intimes, sincères et touchants. Dans ses musiques, il y a du blues, de la soul, de la folk, du reggae, des touches de hip-hop, des influences africaines, bref un véritable esprit nomade.

 

Dès la sortie de son premier album, Joyful, en 2006, on découvrait le désormais célèbre Down On My Knees qui l'a révélée en France. Depuis, Ayo s'est imposée comme l'une des artistes les plus prometteuses de la scène internationale avec plus de deux millions de disques vendus. En 2014, elle est récompensée aux Globes de Cristal en qualité de Meilleure interprète féminine.

 

UN NOUVEL ALBUM TRÈS ATTENDU

Au jai alai de Saint-Jean-de-Luz, AYO présentera son dernier album éponyme. Guitariste, elle dévoilera ses nouvelles compositions issues de nombreuses influences, de Donny Hathaway à Bob Marley. Avec l'énergie qui la caractérise et une émotion à fleur de peau, Ayo a depuis longtemps trouvé la recette du bonheur communicatif. Un concert riche en émotion.

 

AUTO-PRÉSENTATION D'AYO

"Mon nom est Ayo, qui signifie simplement "joie" dans la langue yoruba.

Je suis auteur-interprète, musicienne, productrice, actrice et mère de trois enfants.

De nombreuses biographies ont été écrites à mon sujet par le passé, mais je n’avais jamais pensé à

en écrire une moi-même un jour, alors voilà !

 

Il a toujours été difficile pour moi de parler de ma vie et comment tout a commencé car si on

l’imaginait comme un trajet en train depuis Cologne, où je suis née dans les années 80, jusqu’à

Brooklyn, où j’habite actuellement, vous pouvez bien vous imaginer à quel point il serait difficile de

se souvenir de chacun de ses arrêts, et ce d’autant plus si le trajet s’effectuait sur l’un de ces trains

lents.

 

Aujourd’hui, je n’ai plus envie de parler autant de mon passé et préfèrerais plutôt parler de mon

présent et peut-être même de mon futur.

Il y a 12 ans, je n’aurais jamais imaginé que je me retrouverais ici un jour et quand je dis « ici » je ne

parle pas de Brooklyn.

"Ici" signifie pour moi la sortie de mon 5ème album.

 

Qui aurait sérieusement cru que Joy Olasunmibo Ogunmakin, cette étrange petite fille aux cheveux

crépus, avec une dent fêlée et un sourire bizarre serait un jour auteur-interprète double-platine ?

Je n’oublierai jamais le jour où j’ai reçu mon premier disque d’or. C’était le 14 septembre 2006 à

Paris, le jour de mes 26 ans.

 

J’ai pleuré parce que la seule chose à laquelle je pensais, c’étaient les nombreux arrêts de ce trajet en

train lent et tous ces moments où j’ai eu envie d’en descendre parce j’avais l’impression d’aller nulle

part. C’est à Paris que j’ai ressenti la magie pour la première fois de ma vie car pour la première fois,

j’avais enfin un public.

 

Le fait que des gens écoutent réellement les chansons que je jouais avec ma guitare m’a

profondément touchée et m’a redonné une toute nouvelle confiance en moi. Ici à Paris, j’avais

l’impression d’être à ma place pour la première fois de ma vie.

 

Je pouvais à peine parler français et ne le comprenais pas non plus mais je ressentais un lien profond

avec mon public. Je me sentais aimée et comprise et surtout, je ne me sentais pas jugée.

Les années passées en famille d’accueil au début de mon enfance m’ont toujours fait me sentir d’une

certaine façon ; j’avais toujours l’impression qu’il n’y avait pas de place pour moi car le seul endroit

où je voulais être, chez mes parents, n’était pas une option à l’époque.

 

J’ai toujours su que j’étais une enfant aimée, comprenez-moi bien, car je me sentais aimée par ma

Maman et mon Papa et je comprenais que ce n’était pas facile mais il est vrai que j’avais l’impression

que les gens me regardaient d’une certaine façon, d’une façon critique.

Mes parents m’ont donné tellement plus que de l’amour. Je crois qu’inconsciemment, ils ont donné à

ma vie un nouveau sens : la Musique.

 

La notoriété ne m’a jamais motivée à écrire une chanson ou jouer de la musique.

Ça a toujours été la Vie elle-même qui m’a motivée le plus.

Lorsque j’ai appris que l’histoire de ma Chanson n’était pas seulement mon histoire mais celle de

nombreuses autres personnes, j’ai compris l’importance d’échanger mes pensées et sentiments avec

mon public car j’avais l’impression que c’était la seule façon de guérir et donc je me suis

progressivement ouverte et j’ai pu écrire sur ma vie et la vie en général.

J’ai toujours beaucoup voyagé et vécu çà et là, et je ne sais pas si je resterai à New York mais ce dont

je suis sûre, c’est qu’il est important de parfois juste profiter de la vie.

 

J’ai fait tellement d’erreurs dans ma carrière d’Artiste que j’en suis devenue très frustrée et triste par

moments et ne savais simplement plus comment gérer les choses. J’étais bloquée dans un immense

désordre que j’avais moi-même créé et je sentais qu’il fallait que je prenne une pause.

D’une certaine façon, je crois que Brooklyn m’a donné cette pause dont j’avais besoin en tant

qu’Artiste et en tant que mère. J’ai décidé de quitter mon ancien label Universal France après 10 ans

pour signer un nouveau contrat de licence avec Believe Records qui me soutient entièrement et croit

en moi non seulement en tant qu’auteur-interprète mais aussi en tant que productrice.

 

Je me suis sentie libre.

Libre d’aller et faire ce dont j’avais envie. J’ai donc installé un studio dans ma chambre et ai

commencé à enregistrer, pas seulement sur mon ordinateur mais aussi sur mon portable.

J’espère que je ne parais pas arrogante quand je dis que je suis très fière du résultat.

J’espère que vous aurez l’opportunité de l’écouter et qu’il vous touchera autant et fera autant pour

votre cœur et pour votre Âme qu’il l’a fait pour moi. Si vous n’avez pas simplement envie d’être

touchés mais aimeriez aussi être divertis, vous devriez venir à l’un de mes concerts un de ces jours !

Amour et lumière, AYO

 

AVEC
Ayo, chant | Marvin Dolly, guitare | Jermain Parish, batterie | 

Augustin D'Assignies, Noble Jolley, claviers |

Sherrod Barnes, guitare, basse, chœur

 

PRIX DES PLACES

Tarif réduit B & enfant : 22€ | Tarif réduit A : 29€ | Plein tarif : 32€

 

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS

Théâtre, place de la liberté à Bayonne.

05 59 59 07 27

Théâtre Quintaou, 1 allée de Quintaou à Anglet.

05 59 58 73 00

www.scenenationale.fr

(billetterie en ligne sans surcoût)

 

Source : Scène Nationale du Sud-Aquitain.

MAJ le 30 octobre 2017 à 16 h 15.

DON DU SANG À SAINT-MARTIN DE SEIGNANX

 

Mardi 31 octobre, de 15 h à 19 h, venez donner votre sang, salle Camiade, 1478 avenue de Barrère à Saint-Martin de Seignanx.

 

Source : Ville de Saint-Martin de Seignanx.

MAJ le 30 ocotbre 2017 à 16 h.

"SPACEJUNK'S HALLOWEEN" À BAYONNE

 

Pour fêter Halloween, Spacejunk Bayonne vous propose, mardi 31 octobre, un planning chargé !

 

11 h : Circuit Street Art à vélo
Spacejunk vous offre la possibilité de découvrir le musée street art à ciel ouvert de Bayonne au rythme d'une promenade à vélo au cœur de la rive droite. Une balade à bicyclette est déale pour en apprendre davantage sur ce courant artistique planétaire en plein développement.

Tarifs : 5 € - 3 € tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emploi, -25 ans, adhérents Spacejunk) - Gratuit -6 ans
Inscriptions : louisemartin@spacejunk.tv - 05 59 03 75 32

 

De 15 h à 17 h : "CHAUVE QUI PEUT !"
Atelier créatif : fabriquez votre masque de chauve-souris. Les Participants sont invités à ramener un rouleau de papier cartonné: sopalin ou papier toilette. À partir de 5 ans.

 

De 18 h à 19 h : Visite nocturne
Visite commentée de l'exposition "Caillou, Papier, Ciseau" dans le noir, avec une lampe de poche (pensez à amener une lampe de poche par enfant).

Attention, activités gratuites mais places limitées.

 

Source : Spacejunk Bayonne, 35 rue Sainte-Catherine à Bayonne.

MAJ le 30 octobre 2017 à 10 h 15.

"URBAN TRAIL BAYONNE"

 

"Le Club Olympique Bayonnais organise, cette année, la deuxième

édition de l’Urban Trail de Bayonne(UTB), le 31 octobre 2017

pour la nuit d’Halloween. Son format nocturne permet de voir la ville autrement. L’UTB s’adresse à tout le monde, sportifs performeurs,

sportifs plaisir, amis, collègues, familles. Plusieurs formules permettant de courir de 8 à 77 ans, en solo ou en équipe.

 

L’UTB est aussi un projet évènementiel. Son programme est une première à Bayonne. Il vise à promouvoir la rive droite de notre ville et à favoriser la participation de ses habitants avec des animations dès l’après-midi. Le choix d’inscrire cette course la veille d’un jour férié est réfléchi. L’UTB a pour vocation de devenir un évènement majeur. L’objectif est de diversifier les épreuves pour les planifier sur 2 jours, les 31 octobre et 1er novembre, lors de prochaines éditions.

Cette initiative sportive et festive devrait favoriser une dynamique positive pour la ville et ses commerçants".

Pascal Del Pradoet Gilles Guichenducq, co-présidents.

 

Programme du 31 octobre

 

17 h à 19 h 30

Accueil des coureurs et retrait des dossards

19 h 30

Présentation du parcours et des consignes de sécurité

20 h

Départ de la course.

Les participants du relais etdu chalenge Entrepris débutent la boucle de 10km

20 h 15

Passage des premiers coureurs à Jean Fontan

Les participants du relais et du chalenge Entreprise débutent la boucle de 5km

21 h

Arrivée des premiers concurrents

21 h 30 à 23 h

Buffet d’après course

Remise des prix

Tirage au sort pour tous les participants avec de nombreux lots

Infos : utb@cob-trail.fr. Sites : http://www.cob-trail.fr et http://www.urbantrailbayonne.fr

 

Source : Club Olympique Bayonnais.

MAJ le 30 octobre 2017 à 10 h.

LES CONSEILLERS NOUVEAUX SONT ARRIVÉS !

 

Trois ans d’existence.

Créés en 2014, les conseils de quartier répondent à la volonté affirmée de la municipalité d’associer les Angloys à la gestion quotidienne de leur ville. "J’avais proposé lors de ma campagne électorale la création des conseils de quartier car j’avais l’intime conviction que nos citoyens ont plus que jamais besoin de proximité, d’écoute et d’attention", rappelle Claude Olive, maire d’Anglet.

 

Relais important entre la municipalité et les habitants, les conseillers de quartier sont force de propositions et d’avis sur tous les sujets liés à la vie du quartier (aménagements, animations, vitesse et sécurité, transports en commun...). Ces assemblées de proximité ont eu l’occasion de faire la preuve de leur utilité. Près de 1 260 demandes des citoyens - exprimées sur des fiches d’entretien - ont été traitées sur l’ensemble des sept conseils de quartier. Après trois années d’existence, le moment était donc arrivé d’en renouveler les membres conformément aux engagements pris par le maire d’Anglet.

 

126 conseillers de quartier recrutés.

Les candidatures étaient ouvertes du 4 au 30 septembre 2017, à toute personne âgée de 18 ans et plus, résidant à Anglet. 200 candidatures ont été adressées à la Mission Conseils de quartier. C’est lors d’une soirée ouverte à tous, le mardi 17 octobre, à la salle des fêtes de l’hôtel de ville, que les identités des nouveaux membres ont été révélées. 70 candidats ont été tirés au sort pour devenir conseillers de quartier ; 35 autres ont été désignés par le maire ; et 21 postulants ont été tirés au sort pour être suppléants, en cas de désistement d’un conseiller. L’objectif du tirage au sort a été de permettre à tous les Angloys de participer à ces assemblées de proximité. À noter cette année une nouveauté : la prise en compte de critères d’âges et de parité pour tendre vers une plus grande représentativité des habitants.

 

Première réunion pleinière pour les nouveaux conseillers de quartier.

Ils étaient presque tous là, les conseillers de quartier, jeudi 26 octobre et, avec les élus d'Anglet, la salle des fêtes de la Mairie affichait complet. Les trois adjoints au maire, délégués aux quartiers, Caroline OUSTALET, Jean-Paul GOURGUES et Jean-Paul OSPITAL, ont accueilli les participants. Une photo des sept ïlots, un par un, a ensuite été réalisée par la photographe-vidéaste municipale, Karine PIERRET-DELAGE.

 

Tout ce petit monde s'est retrouvé, à nouveau, dans la salle, pour une présentation des conseils de quartier, de la mission de proximité, par Jean-Paul OSPITAL et du fonctionnement du Conseil municipal par le directeur général des services, Thierry MONTET. Pour terminer cette soirée, un petit moment de convivialité avait été prévu autour d'un verre.

Après cette "première mise en bouche" au propre comme au figuré, les conseillers vont se retrouver par îlot. 

 

Chaque îlot établit son propre ordre du jour, en fonction des problèmes et interrogations spécifiques au quartier. L'idée est d'agir dans la proximité, au plus près du citoyen. Cela permet de mieux connaître les besoins, de faciliter le dialogue entre élus et administrés, entre fonctionnaires et usagers et d'intégrer la connaissance des habitants sur les problèmes qui les concerne directement. Souhaitons pleine réussite à tous ces volontaires bénévoles qui vont consacrer de leur temps pour le bien de la collectivité.

 

Source : Ville d'Anglet.

Photo : de gauche à droite, assis à la table : Stéphane BURGHOFFER (un peu caché !), Thierry MONTET, Jean-Paul GOURGUES, Caroline OUSTALET, Carole SOULIER, Corinne VIDAL, Pascal ETCHEVERRY.

Au pupitre : Jean-Paul OSPITAL.

MAJ le 30 octobre à 0 h 30.

EXPOSITION "HÉROÏNES" D'ANNE KUHN À BIARRITZ

 

L’artiste Anne KUHN, expose dans le déambulatoire du Casino Municipal de Biarritz, une série de 40 photographies.

Suite à un parcours de danseuse professionnelle, Anne KUHN décide, à 35 ans, de faire de la photographie son métier. Après avoir été portraitiste sous contrat avec Gamma, son univers a pris forme sur les plateaux de cinéma. Durant cette période, son écriture artistique s’est affirmée, dans un souci constant de mettre en avant mystère et poésie pour lesquels elle puise son inspiration dans la construction baroque et l’éclairage contrasté propres au XVIIe siècle.

 

Anne KUHN s’est penchée sur des héroïnes maltraitées, sur celles qui se sont fourvoyées, sur les génies oubliés. 

En deux photos juxtaposées, elle dépeint Emma Bovary, Lolita ou Thérèse Desqueyroux entre fiction et allégorie, associant leur histoire à un contexte plus contemporain. D’abord mises en scène telles qu’elle les imaginait à la lecture du roman, puis modifiant leur destinée pour s’interroger sur la liberté des femmes, et la sienne par la même occasion.

 

Attention dernier jour, demain lundi 30 octobre, exposition "Héroïnes". Entrée libre .

Source : Ville de Biarritz.

MAJ le 29 octobre 2017 à 23 h 30.

COMÉDIES MUSICALES MODERNES D’APRÈS LES CONTES CONNUS DE L'ENFANCE À BIARRITZ

 

Pour les petits, comme pour les grands !
 

SORCIÈRE DU PLACARD À BALAIS 
Petit Pierre est clown, son oncle Popov est clown musicien, et son ami Bachir est magicien d’Orient.

 

Tous les trois vont vaincre l’affreuse sorcière et le méchant notaire qui les harcèlent. C’est drôle, musical, et les comédiens-chanteurs sont plein de talent.

ou

PETIT CHAPERON ROUGE
C’est une nouvelle histoire du Petit Chaperon Rouge. Elle s’appelle désormais Juliette, et elle a beaucoup évolué. Elle est libre, courageuse, ouverte aux contacts et aux rencontres.


La grand-mère aussi est moderne : elle chante, danse et joue avec ses marionnettes.
Le loup enfin s’est transformé : il est végétarien !


Tous les trois artistes de spectacle, ils chantent l’amitié, l’amour et le bonheur.
C’est drôle, jazzy et très dansant.

Le Colisée, 11 rue Sarasate à Biarritz le lundi 30 octobre à 20 h 30.

 

Source : Ville de Biarritz.

MAJ le 29 octobre 2017 à 20 h 45.

CONCERT D'OLDARRA À BIARRITZ

 

OLDARRA, dont le nom en basque signifie "élan, impulsion" a été fondé à Biarritz, voici plus de soixante ans.

 

Ce choeur d'hommes du Pays Basque a pour vocation la redécouverte, la mise en valeur et la sauvegarde des traditions orales et vocales de la culture basque.

 

Le concert aura lieu lundi 30 octobre à 20 h 30, ÉGLISE SAINTE EUGÉNIE
À BIARRITZ
.
Tél : 05 59 22 44 66

 

Tarif unique : 15 €
Gratuit pour les moins de 14 ans
Tarif réduit à 12 € avec la carte Biarritz Tourisme uniquement à l’entrée du concert.

 

Source : Ville de Biarritz.

MAJ le 29 octobre 2019 à 20 h 15.

 

EXPOSITION "OBJECTIF EAU" DE PATRICK BARTHES ET JM DEGRANGE À BAYONNE

 

À l'occasion du mois de la photo à Bayonne, Patrick BARTHES et JM DEGRANGE ont décidé de se jeter à l'eau.


Du lundi 30 octobre au samedi 18 novembre, les visiteurs pourront venir se baigner les yeux, de lumières aquatiques, à la galerie des Corsaires, 18 rue Pontrique à Bayonne.


Le vernissage de l'exposition "objectif eau" est prévu le samedi 4 novembre à partir de 19 h.
Horaires : de 15 h à 19 h du lundi au samedi.

 

Source : Galerie des Corsaires.

Maj le 29 octobre 2017 à 20 h.
 

 

 

 

PIÉTONS, SOYEZ BIEN VUS PAR LES AUTOMOBILISTES ! 

 

Le port d’éléments rétro-réfléchissants sur ses vêtements permet d’être vu par les automobilistes dès 150 mètres. Sans ces équipements, dans l’obscurité, l’automobiliste ne vous aperçoit qu’à 30 mètres.
Pensez à vous équiper et à équiper vos enfants de dispositifs rétro-réfléchissants !

 

Source : Association Prévention Routière.

MAJ le 29 octobre 2017 à 19 h 30.

FESTIVAL ITINÉRANT "LA BELLE SAISON" À BIRIATOU

 

BID(E)A, Jour de Fête Cie, dimanche 29 octobre à 8 h 30, chemin de la forêt à Biriatou (64).

Accompagner les marcheurs en leur présentant un album de famille : un baptême, un mariage, un départ... Les scènes, fanées comme les vieilles photos de l’album racontent l’histoire de cette famille passée d’un pays à l’autre. Les langues et les émotions se mêlent dans ce récit de famille hors du commun qui parle d’exil, de tradition et de souvenirs.

 

Environ 4 heures.
À partir de 8 ans.
Basque, français, espagnol.

 

Ceci est une randonnée ! Pensez à arriver équipés et à prévoir d’éventuelles intempéries (chaussures, imperméable etc...) Jauge limitée, réservation fortement conseillée. A l'issue de la randonnée, possibilité de se restaurer sur place.

Rendez-vous gratuit.

 

Tarifs

> Tarif réduit (moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA) : 6 € >Pleintarif:10€
> Atelier du partage (place des spectacles compris):45€ (tarifréduit)/60€(pleintarif)
> Nuit au théâtre : 35 € (plein tarif), 15 € (tarif réduit) et 80 € (tarif famille à partir de 1 enfant et 2 adultes).

 

Source : Communauté d'Agglomération Pays Basque.

MAJ le 28 octobre 2017 à 23 h 30.

FESTIVAL ITINÉRANT "LA BELLE SAISON" À SAINT-PÉE-SUR-NIVELLE

 

UNE NUIT AU THÉÂTRE, du 28 au 29 octobre, début 22 h.

Dormir sur ses deux oreilles dans son lit, c’est simple ! Nous répétons cette même expérience chaque nuit, inlassablement. Mais si pour une fois, une unique fois, nous passions une nuit dans un théâtre, sur scène sous les projecteurs ? Nous avons préparé des matelas, quelques surprises artistiques et un petit déjeuner... Un voyage inoubliable entre sommeil et rêves éveillés.

 

À partir de 8 ans

Français, basque, espagnol...

Apporter un sac de couchage, un oreiller, une lampe de poche et laissez-vous guider... Jauge limitée, réservation fortement conseillée.

 

Tarifs

> Tarif réduit (moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA) : 6 € >Pleintarif:10€
> Atelier du partage (place des spectacles compris):45€ (tarifréduit)/60€(pleintarif)
> Nuit au théâtre : 35 € (plein tarif), 15 € (tarif réduit) et 80 € (tarif famille à partir de 1 enfant et 2 adultes).

 

Source : Communauté d'Agglomération Pays Basque.

MAJ le 28 octobre 2017 à 21 h 45.

CAPBRETON FÊTE HALLOWEEN

 

L'Union des Commerçants du Centre-Ville organise, mardi 31 octobre de

14 h 30 à 18 h, des animations gratuites sur le thème d'Halloween, rue du Général de Gaulle à Capbreton.

 

Maquillage, conteuse, spectacle de magie, déambulation en échasses, balades en poney, distribution de bonbons et de potion maléfique.

 

Source : Ville de Capbreton.

MAJ le 28 octobre 2017 à 21 h 30.

"HALLOWEEN PARTY" À ONDRES

 

Le Conseil des jeunes d'Ondres propose aux jeunes d'Ondres et des alentours une "Halloween party" le mardi 31 octobre, de 20 h à minuit, à la salle Capranie !


Au programme : de la musique (DJ), des pizzas et boissons offertes aux participants, et l'élection de miss et mister Halloween.


Venez avec vos plus beaux (et effrayants) déguisements !
Entrée libre.

 

Salle Capranie, 110 Place Richard Feuillet à Ondres (40).

 

Source : Ville d'Ondres.

MAJ le 28 octobre 2017 à 21 h 15.

 

 

 

 

 

 

VILLAGE D'HALLOWEEN À BAYONNE

 

Mardi 31 octobre, la rue Sainte-Catherine, à Bayonne, deviendra le village d'Halloween. De 15 h à 20 h, grands et petits sont invités à venir déguisés pour contribuer à l'ambiance effrayante qui sera créée de toutes pièces !

Des ateliers déco, des jeux surdimensionnés, une exposition en lampe de poche, un rallye et une soupe d'Halloween sont au programme.
Plus d'infos  : Association Sainte Catherine et Cie.

 

Source : Ville de Bayonne.

MAJ le 28 octobre 2017 à 21 h.

"BIARRITZ HALLOWEEN" FAIT PEUR !

 

La vague Halloween déferle sur la ville de Biarritz.

Citrouilles enchantées, décors diaboliques, les animations ensorcelantes sauront envoûter les petits et les grands...


A cette occasion, Biarritz ÉvÈnement invite le public à venir participer aux ateliers les 29, 30 et 31 octobre, à revêtir ses déguisements, sculpter des citrouilles, à la mise en lumière du Jardin Public, et venir faire la fête à la Garden Party.


Retrouver le programme détaillé sur :
https://www.biarritz-evenement.fr/biarritz-halloween/
Adresse : Avenue du Maréchal Foch à Biarritz.

 

Source : Biarritz Tourisme.

MAJ le 28 octobre 2017 à 19 h 15.
 

 

EXPOSITION "TRANSGRESSIONS" DE JOSETTE DACOSTA ET BARBARA STAMMEL À BIARRITZ

 

Jusqu'au 12 novembre, à la Crypte Sainte-Eugénie à Biaarritz, le regard de deux artistes installées au Pays basque se croise dans l'exposition : "Transgressions".

 

Josette DACOSTA, originaire de Saint-Jean-Pied-Port, joue avec les pigments et réalise des tableaux abstraits dans lesquels les matières sont à la fois objet et sujet.


D'origine allemande, Barbara STAMMEL vit et travaille à Getaria, en Gipuzkoa. Elle crée des visages en grand format de personnages aussi doux qu'effrayants. Plusieurs de ses tableaux se trouvent dans la collection permanente du musée d'art contemporain Artium à Vitoria/Gasteiz. 

 

Adresse :  Place Sainte Eugénie

Ouvert tous les jours de 14 h à 18 h. Fermé le mardi. Tél : 05 59 41 57 50.
Source : Biarritz Tourisme.

MAJ le 28 octobre 2017 à 19 h.

VIDE-GRENIER HALLOWEEN DU B.O.  À BIARRITZ


Le prochain vide-grenier du Biarritz Olympique se déroulera le dimanche 29 octobre de 9 h à 17 h.


Nous vous invitons à décorer votre stand sur le thème d' Halloween.
La personne dont le stand sera le mieux décoré se verra rembourser son emplacement.


À vos citrouilles, fantômes et autres squelettes...

 

Renseignements : 05 59 01 61 45.

 

Source : BO Omnisports Évènements.

MAJ le 28 octobre 2017 à 11 h.

 

 

"ÇA ME DIT LES HISTOIRES !"

À HENDAYE

 

En parallèle du Salon de Littérature Jeunesse, la Médiathèque d'Hendaye propose une lecture animée de ""Animô musicô" ca samedi 28 octobre à 11 h, à l'Espace culturel Mendi Zolan.

 

Source : Hendaye Tourisme et Commerce.

MAJ le 28 octobre 2017 à 10 h 50.

FESTIVAL ITINÉRANT "LA BELLE SAISON" À BIRIATOU

 

Les comédiens de la Compagnie Kamchàtka (Catalogne) vous invitent chez eux, puis vous accueillent et vous racontent – sans parole – leur voyage, leurs souvenirs, leurs désirs et leurs illusions, leur nostalgie...

Leur histoire est universelle, peut-être que c’est aussi la vôtre.

 

Petit à petit, vous commencez à vous sentir à l’aise et vous plongez dans leur étrange univers, avec ses codes et ses coutumes. Ces nouveaux voisins réveillent votre humanité, la surprise et la simplicité d’une autre manière de vivre. Habitaculum est une expérience unique.

Durée : entre 30 min et 2 h.  À partir de 5 ans.  Sans parole.

 

SPECTACLE "HABITACULUM" SAMEDI 28 ET DU DIMANCHE 29 OCTOBRE 2017 À BIRIATOU (64).

 

Tarifs

> Tarif réduit (moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA) : 6 € >Pleintarif:10€
> Atelier du partage (place des spectacles compris):45€ (tarifréduit)/60€(pleintarif)
> Nuit au théâtre : 35 € (plein tarif), 15 € (tarif réduit) et 80 € (tarif famille à partir de 1 enfant et 2 adultes).

 

Pensez à réserver vos places à l’avance !

> 06 35 16 25 91 / 05 59 48 30 85 resa.sudpaysbasque@communaute-paysbasque.fr

Les places réservées par internet et par téléphone sont à régler dans les 7 jours qui suivent. Passé ce délai, elles sont remises en vente. Les places réservées et payées sont à retirer le jour/soir même de la représentation.

 

Pensez au co-voiturage et hegobus !

N° vert : 0 800 891 091 / www.hegobus.com

 

Source : Communauté d'Agglomération Pays Basque.

MAJ le 28 octobre 2017 à 8 h.

DES RIVERAINS SATISFAITS À ANGLET

 

Lors de la réunion des conseils de quartier, à la Mairie d'Anglet, le PQL a été contacté pour diffuser une information "très locale". En effet, il n’est pas si fréquent que les riverains d’une rue souhaitent féliciter le personnel communal pour la qualité du service rendu. Les maires ont plus l'habitude de recevoir des lettres de mécontentement et, encore plus aujourd'hui, avec internet et la possibilité d'envoyer des messages facilement.

 

Ce jeudi 26 octobre, l'intervention des services de la voirie de la ville d’Anglet, s'est effectuée avec l'aide de Pascal MUZICA, responsable de la Carrosserie MM, 23 rue de la Hargouette. C'est ainsi que cette rue a pu être remise en état, qui, selon les riverains, avait été un peu "oubliée".

Ce nettoyage, effectué tôt le matin afin ne pas gêner la circulation, a été positivement remarqué par les habitants du quartier.

 

Photo : Georges HAGET.

MAJ le 27 octobre 2017 à 23 h 55.

"ZUMBA HALLOWEEN" À ONDRES

 

L'association des parents d'élèves d'Ondres organise, le dimanche 29 octobre, une zumba pour fêter Halloween.


Nous allons vous faire peur... avec une zumba kids animée par Cindy, de 10 h 15 à 11 h 15 et une zumba adultes, animée par Fanny, de 10 h à 12h... Booo.....


Une garderie gratuite est prévue pour les enfants pendant que les parents iront se défouler sur les rythmes de musiques terrifiantes.

Inscriptions obligatoires au :

06 83 44 27 90

 

Salle Capranie, place Richard Feuillet à Ondres (40).

Source : APE Ondres.

MAJ le 27 octobre 2017 à 23 h 15.

FESTIVAL D'ARTS "ESTANQU'ARTS" À MOLIETS ET MAÂ ET VIEUX-BOUCAU

 

Le temps d'un week-end, les 28 et 29 octobre, les oeuvres d'Arts descendent dans les rues de Moliets et Maâ et Vieux-Boucau (Côte Sud des Landes) pour le festival "Estanqu'arts".

Venez à la rencontre des artistes :
>>>Daniel André, Muriel Bompart, Mireille Bonard (Bonemir Work in Progress Mireille Bonard), Laurent Brun LORAN, Sophie-Charlotte Capdevielle, Alain d'Aries, COLLECTIF DAOMING (Dominique de Seguin & Dominique Giral), DIZA mosaïques, Jean-Pierre Garbisu, H Jabs, jlg, Jean Larre, Leberloa Artiste Plasticien, Chantal Le Mesle, LHASA (Beatrice Vallat), Llore, Nancy Lopez), Pascal Puccio, Nicolas Ramazeilles, Artiste Michel Smekens, SYLVE (Christian Sené), Cyrille Varnier, Vianel (Viviane Pereira), Bibkel, Briand artiste, Patrice Bueno, Sophie Martin Dussel, A. Lahary, Manou Litta, Sonia Michel girly Artiste peintre, Alain Nunez, Evelyne Lahillade, Max Loubère, Franck Mage, Dominique Vacher, Bernard Olczak, Chantal Pagezy, Clément Perrenx, Eliane Perrier"", ROSA (Rosa Bilhé), Patricia Simon, Catherine Soissons, Jean Marie Tarance, Vincent Tessier XXC, VAL (Valérie Escoubet), Dorothee Vaschalde, Laetitia Vernieux, ELLVIE (Véronique Vie), ZenOne, Chat Hibou Chouette dessins de Eve et les artistes en herbe (TAP, Centre De Loisirs Messanges, Jam's, Garenn Club).

Infos pratiques :
>>> Repli assuré en cas de mauvais temps,
>>> Informations et contact : https://estanquarts.com/ et
estanquarts@hotmail.com.

 

Source : Association "Estanqu'arts".

MAJ le 27 octobre 2017 à 23 h.

SALON DU BIEN-ÊTRE À BOUCAU

 

Le 28 et 29 octobre 2017, se déroulera le salon du Bien-être, salle l'Apollo, rue rené Duvert de 10 h à 19 h.

 

Plus de 30 thérapeutes, exposants, médiums, énergéticiens et autres praticiens du bien-être seront présents pour vous faire découvrir leurs pratiques et approches.

 

Des produits liés au bien-être seront aussi en vente, comme des bols chantants tibétains, des encens, pendules, oracles, minéraux, et autres

 

Des conférences seront également proposées gratuitement toutes les heures, sur des différents thèmes, comme la thérapie des libérations émotionnelles, la géobiologie, l'hypnose, la médiumnité, la nutrition, la bibliothépapie, etc...

 

Source : Ville de Boucau.

MAJ le 27 octobre 2017 à 22 h.

ANIMATION MUSICALE AVEC L'ESTUDIANTINA À SAINT-JEAN-DE-LUZ

 

Pour celles et ceux qui n'ont pas encore entendu parler de "l'Estudiantina", il s'agit d'un mot espagnol désignant, au XIXème siècle, des groupes d'étudiants musiciens qui jouaient de village en village.
C'est donc une formation musicale composée principalement de guitares et de mandolines, son répertoire riche et éclectique ravira vos oreilles.

 

"L'Estudiantina" donnera un concert le dimanche 29 octobre à 11 h 30, place Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz.

Renseignements au 05 59 26 03 16.

 

Source : Office de Tourisme Communautaire du Pays de Saint-Jean-de-Luz.

MAJ le 27 octobre 2017 à 14 h.

LIVRES D'ARTISTES POUR LA JEUNESSE À ANGLET

 

Cette activité permet de découvrir des livres d'artistes pour la jeunesse. Livres pop-up, livres tunnels, livres carrousel, livres à systèmes, livres objets...

 

Chacun pourra expérimenter les différentes techniques du papier plié et découpé en t’inspirant des artistes exposés.

À partir de 5 ans. Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Samedi 28 octobre à partir de 14 h 30 à la Biblithèque Municipale Quintaou, 12 rue Albert-le-Barillier à ANGLET.

Tél. : 05 59 52 17 55.

 

Source : Ville d'Anglet.

MAJ le 27 octobre 2017 à 11 h.

DÉCOUVERTE DE LA VIEILLE VILLE À SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

 

Les vacances sont de retour et donc, l'Office de Tourisme de Saint-Jean-Pied-de-Port invite les visiteurs à retrouver le lundi 30 octobre, Florence, Raconteur de Pays, pour 1 h 30 de découverte de la vieille ville.

 

Le rendez-vous est fixé à l'office de Tourisme, pour un top départ à 14 h 30.

Et bien sûr, on pense à s'inscrire à l'office de tourisme (réservations par téléphone possibles) : 5 € par adulte ; 2,5€ de 7 à 12 ans ; gratuit pour les moins de 7 ans.

 

Source : Tourisme Saint-Jean-Pied-de-Port-Baigorry.

MAJ le 27 octobre 2017 à 10 h 30.

"JEU DE PISTE SUR LA VIE NOCTURNE" À ANGLET

 

Le parc écologique IZADIA organise, samedi 28 octobre à 17h30 (durée 1h30) un "jeu de piste sur la vie nocturne.

 

Il s'agit de découvrir, de façon originale, Izadia et de ses habitants qui ne sortent qu’à la nuit tombée. Surprenant !

 

Cette activité est animée par l’association Terre Buissonnière.

 

Gratuit – À partir de 10 ans – Sur inscription.

Infos et inscription : 05 59 57 17 48 et izadia@anglet.fr

Parc écologique Izadia, 297 Avenue de l'Adour à Anglet.

MAJ le 26 octobre 2017 à 23 h 45

ATTENTION, PRUDENCE, LORS DES BAIGNADES ET DES ACTIVITÉS NAUTIQUES SUR LE LITTORAL

 

Plusieurs interventions ont encore eu lieu, mercredi après-midi, sur la Grande-plage de Biarritz, pour porter secours à des baigneurs en difficulté. L’une d’elle concerne deux adolescents de 14 et 15 ans. De puissantes vagues, un fort courant… Ils s’éloignaient de plus en plus et ne doivent probablement leur salut qu’à l’intervention rapide des sauveteurs. La peur était sur tous les visages des passants venus nombreux profiter de cette belle journée.

 

Pour ces deux jeunes gens, plus de peur que de mal… L’émotion des parents, quand ils ont réalisé ce qui venait de se passer, a fait prendre conscience aux personnes présentes des dangers de cet océan pourtant si beau !

 

On ne le dira jamais assez : nageurs body-boarders, surfeurs… soyez prudents ! Avec les conditions estivales que nous connaissons, un océan à 20° et les vacances de Toussaint, il est effectivement très tentant d’aller plonger… mais nos plages ne sont plus surveillées et la mer est très dangereuse depuis plusieurs jours, alors PRUDENCE !

 

Et n'oublions pas de remercier, encore, tous les sauveteurs salariés et bénévoles qui œuvrent quotidiennement pour sauver des vies.

 

Texte et photo : Anne FOUSSAT.

MAJ le le 26 octobre 2017 à 15 h 30.

"MUGA", EXPOSITION PHOTOS DE ASIER GOGORTZA À ASCAIN

 

L'exposition photo d'Asier GOGORTZA, "Muga", est présentée à partir du samedi 28 octobre, 18 h, à Zilargia, place de l'église à ASCAIN (64).

 

"Ce travail est une exploration géographique de la ligne frontière. Une tentative d’évaluation de la tension créée entre le paysage et le territoire dans les zones frontalières. En effet, la terre devient territoire du fait de cette ligne, si fine qu’elle en est parfois invisible. Le choc entre ces deux idées réveille toutes les autres tensions générées par les frontières.

Les frontières n’ont pas toujours été là et ne sont pas toujours identiques. Le paysage que nous connaissons se modifie lui aussi. Nous le modifions. Ainsi, les paysages et les frontières sont des concepts arbitraires qui évoluent au gré des sociétés. Individuellement, nous avons également des interprétations différentes de ces deux idées.

Quand j’ai entrepris ce travail, en 2014, je m’étais fixé un impératif : quel que soit l’endroit, l’appareil photo devait absolument être posé sur la ligne frontière au moment de faire la photo. J’ai eu recours à des techniques et des points de vue différents pour prendre ces photos, mais toujours en respectant cette condition. Ainsi, tous les paysages qui figurent sur ces images sont coupés en deux par la ligne frontière".

Asier GOGORTZA

 

Source : Les Festives d'Ascain.

MAJ le 26 octobre 2017 à 12 h.

"HERRIKO AHOTSAK" À GUÉTHARY

 

"Herriko Ahotsak 2017" aura lieu samedi 28 octobre à partir de 18 h à Guéthary (64).

Cette soirée met en avant la créativité artistique basque actuelle hors saison !

 

Au programme

Début de soirée 18 h : Txaranga.

Concerts et danses basques avec Elektro Txaranga, Zarena Zarelako, Pauline & Juliette et Naia Robles.
Restauration et buvette sur place.
Entrée libre.

 

Source : Office de Tourisme de Guéthary.

MAJ le 26 octobre 2017 à 11 h 45.

RETOUR EN IMAGES SUR LE FESTIVAL "POINTS DE VUE" À BAYONNE

 

De nombreux lecteurs du PQL ont photographié les graffs qui ont été réalisés dans le cadre du festival "Points de vue" à Bayonne. Florence LASAGA nous a proposé de publier les siennes et c'est avec plaisir que nous vous les présentons.

 

Nous rappelons, à cette occasion, que la rédaction du PQL a une "véritable passion" pour la photo. Alors si vous souhaitez qu'une des vôtres soit diffusée dans ces colonnes, une seule adresse :

contact@lepetitquotidienlocal.fr

 

Photos : Florence LASAGA.

MAJ le 26 octobre 2017 à 11 h 30.

LE SUCCÈS DES "SPORTS J'" À ANGLET

 

Ayant rencontré une angloye la semaine dernière sur la Promenade Victor Mendiboure, elle expliqua au rédacteur de ces lignes qu'elle regrettait que, pendant les vacances de Toussaint, il n'y ait pas de Sport J'. Elle s'étonnait, également, de n'avoir lu aucun article, cet été, sur ces animations proposées par le Service des Sports de la Ville d'Anglet. Son fils s'était inscrit à plusieurs activités (avec difficultés car il y avait "embouteillage" !) et il avait dit à sa mère : "C'est super !"

 

Le PQL a décidé de réparer cet oubli (avec un certain retard !) en présentant le bilan de ces stages sportifs.

 

Du 10 juillet au 25 août 2017, la Ville a donc proposé aux enfants de 6 à 17 ans de découvrir des activités sportives sur ses installations municipales et sous l'encadrement d'éducateurs sportifs diplômés.

De très nombreuses activités ont été pratiquées, en fonction de l'âge, dont en voici la liste exhaustive :

 

Pour les 6-8 ans : Patinage Artistique sur Roulettes, Patinage Artistique sur glace, jeux de crosse sur glace, Golf,  Parcours Acrobatique en Forêt, Tennis, Tennis de Table, Voile, Handball, Surf, Body Surf, Body Board, Skim Board, Paddle Board, Athlétisme, Basket, Pelote, Badminton, Tir à l’Arc, Roller-Hockey, Gymnastique Rythmique, Gymnastique Artistique, Acrobatie, Football, Rugby, Equitation, Base-ball, Cirque, Orientation, Escrime, Danse Tahitienne, Spectacle dansé, au total 32 activités.

 

Pour les 9-12 ans : Voile, Athlétisme, Football, Tir à l’Arc, Badminton, Beach-volley, Handball, Basket, Roller-Hockey, Skateboard, Escalade, BMX, Patinage Artistique sur Roulettes, Patinage Artsitique sur glace, jeux de crosse sur glace, Golf, Tennis de Table, Surf, Body Surf, Body Board, Skim Board, Paddle Board, Pelote, Tennis, Gymnastique Rythmique, Gymnastique Artistique, Rugby, Boxe Française, Initiation au parcours urbain , Escrime, Base Ball, Equitation, Sauvetage Côtier, Danse Tahitienne, Spectacle dansé, au total 35 activités.

 

Pour les 13-17 ans : Tennis, Parcours Acrobatique en Forêt (photo), Surf, Body Surf, Body Board, Skim Board, Paddle Board, Tennis de Table, Tir à l’Arc, Beach-volley, Rafting, Mini Raft, Cano raft, Nage en eau vive, Airyak, Wave-ski, Kayak de Mer, Badminton, BMX,  Patinage Artistique sur glace, Jeux de crosse sur glace, Voile, Initiation au parcours urbain, au total 23 activités.

 

La moyenne des présences journalières des enfants a été :

Juillet : 171 enfants / jour.

Août : 138 enfants / jour.

Été : 153 enfants / jour.

Au total, 4910 enfants/jour ont fréquenté les Sports J' durant l’été 2017.

 

Pour encadrer tout ce petit monde, 14 éducateurs sportifs ont apporté aux enfants leur savoir technique ainsi que leur expérience dans les disciplines pratiquées. Et tout cela en respectant les consignes de sécurité.

 

La Ville d'Anglet n'ayant pas, en interne, toutes les ressources nécessaires pour proposer autant d'activités, elle a fait appel à de nombreux prestataires de service :

- Roller Skating Angloy                  

- AO Canoë Kayak

- Anglet Surf Club                       

- Vahine Ori Tahiti

- Evolution 2 Pays Basque               

- Club Adour Plaisance               

- Ur Bizia     

- Club Hippique Chiberta

- Les guides de bain Angloys

- Ecole d’acrobatie du spectacle

- Récré A Sports

- AO Escrime (Hegoa)

- Les Gambas

- Kid Skate School

- Union Cycliste Angloye

- Anglet Olympique Athlétisme.

 

On ne peut que se féliciter de la réussite des "Sports j'" qui démontre, une fois de plus, que si les activités sont de qualité, variées et adaptées à l'âge des enfants, elles sont très fréquentées. Rendez-vous, maintenant, aux vacances de Printemps, pour de nouvelles aventures sportives !

 

Source : Ville d'Anglet.

MAJ le 25 octobre 2017 à 19 h.

L'APPLICATION "POPVOX" PRÉSENTÉE À ANGLET

 

Lors de la journée du numérique organisée par le MICA, l’application "PopVox" a été présentée aux visiteurs de la Maison pour Tous à Anglet par son créateur Philippe MASSÉ. Il était accompagné, pour l'occasion, par l'adjoint au Maire délégué aux quartiers, Jean-Paul GOURGUES et un technicien municipal, chargé de ce secteur, Stéphane BURGHOFFER.

 

Outil interactif destiné à la communication entre citoyens et collectivités territoriales, l’application PopVox développée sur le site technopolitain d’Izarbel a été déployée sur la ville d’Anglet.

 

Baptisée "PopVox Anglet", c’est une application pour Smartphone  (iPhone et Android) présentée comme une "application de démocratie participative". PopVox a été développée par la société Setavoo, une start-up lancée sur le site technopolitain d’Izarbel.  

 

"La société Setavoo a vocation à concevoir des outils numériques pour faciliter les échanges entre citoyens et représentants des collectivités territoriales" explique Philippe MASSÉ, son fondateur. Setavoo est également à l’origine de l’application mobile "Biarritz Infoplages" lancée à l’été 2014 en coopération avec Rivages Pro Tech.  Avec "PopVox Anglet", les habitants de la commune d’Anglet se voient proposer d’interagir directement avec leurs conseils de quartier et les services de la Ville.

 

Une fois l’application téléchargée gratuitement, les Angloys peuvent signaler un dysfonctionnement en prenant une photo avec leur Smartphone, écrire un message en se géo localisant, proposer une suggestion, poser une question, émettre un avis ou bien encore  participer à des sondages sur des sujets d'intérêt général, mais aussi féliciter une initiative.

 

"PopVox fonctionne aussi comme un réseau social ou un forum, les utilisateurs ont la possibilité de commenter, "liker" ou valider des idées proposées et ils auront également un retour" indique Philippe MASSÉ. Déjà expérimentée sur les communes de Guéthary, Arbonne et la Bastide Clairence, l’application PopVox avait franchi une étape avec ce déploiement dans une ville de 40 000 habitants comme Anglet.

En savoir plus : https://www.popvox.fr/

 

Source : Communauté d'Agglomération Pays Basque.

MAJ le 25 octobre 2017 à 15 h.

EXPOSITION "JEAN-PAUL CHAMBAS, DESSINER, PEINDRE... 50 ANS"  À ANGLET

 

Il ne reste plus que deux jours pour visiter l'exposition "Chambas" dans le patio de la Mairie, 1 rue Amédée-Dufourg à Anglet. En effet, elle se termine le vendredi 27 octobre à 17 h. Entrée libre.

 

Il est rappelé que cette exposition est présentée dans le cadre de la rétrospective itinérante de l’œuvre de Jean-Paul Chambas, organisée par la Galerie Fabrice Galvani, présentée au Didam, en collaboration étroite avec la ville de Bayonne et le Lycée René-Cassin.

 

Artiste imprégné par sa région natale et les thèmes liés au grand Sud-Ouest et à l’Occitanie, -l’afición pour la tauromachie, la musique de fanfares et bandas, l’esprit flamenco, les fêtes-, Jean-Paul CHAMBAS multiplie dans ses œuvres des images chères à ses souvenirs et attachements personnels. Également passionné par les plus grands artistes peintres, musiciens, chanteurs, toreros de renom, il décline tout au long de sa carrière des hommages aux plus grands comme María Callas, Claude Debussy, Maurice Ravel ou le matador Manolete.

 

En Pays basque, la Ville d’Anglet repère la première ce travail inspiré par ces thèmes tout aussi ancrés sur notre territoire. En 1988, il est accueilli pour la première fois à l’Hôtel de Ville, puis deux expositions lui seront consacrées en 2003 et 2007 à la Galerie Georges-Pompidou et à La Villa Beatrix Enea.

 

A l’occasion du "ChambasTour," ce sont ces attaches artistiques et amicales que la Ville d’Anglet et la Galerie Galvani ont souhaité rappeler en proposant au Patio de l’Hôtel de Ville une sélection de portraits de musiciens et quelques-unes de ses plus célèbres peintures sur la musique. Une présentation en complément de l’exposition au DIDAM pour laquelle la Ville d’Anglet a proposé le prêt gracieux de plusieurs œuvres de l’artiste issues de sa collection d’art contemporain.

 

Ce partenariat inédit entre les deux villes de la Côte basque a offert au public la possibilité de découvrir un riche éventail des œuvres du peintre dans deux espaces d’exposition consacrés à cette occasion à la valorisation du parcours hors-norme d’un artiste profondément attaché à son territoire.

 

Source : Ville d'Anglet.

MAJ le 25 octobre 2017 à 10 h 45.

COUPE DU MONDE DE PELOTE BASQUE À ANGLET ET BIARRITZ

 

Du 26 au 31 octobre, aura lieu la sixième édition de la Coupe du Monde en Fronton de 36 m, organisée par la Fédération Internationale de Pelote Basque :

- au Mur à gauche El Hogar à Anglet

- au Jai Alai Aguiléra à Biarritz.


Au programme : main nue, pala corta et paleta pelote de cuir.

 

Les places sont en vente sur le site internet de la Fédération de Pelote Basque: www.ffpb.net

 

Sources : Anglet Tourisme et FFPB.

MAJ le 25 octobre 2017 à 1 h.

 

CARTE GRISE : LES DÉMARCHES ACCESSIBLES

EN LIGNE

 

À partir du 6 novembre 2017(1), la totalité des démarches liées au certificat d'immatriculation devront être effectuées sur internet.

 

Ces démarches sont accessibles sur le site de l'Agence nationale des titres sécurisés.

 

Pour y accéder, vous devez disposer d'un compte(2), qu'il est possible de créer avant de débuter votre démarche. Ce compte vous permet de suivre le traitement de votre demande de carte grise et d'effectuer toute autre démarche relative à votre carte nationale d'identité, votre passeport ou encore votre permis de conduire.

 

Pour effectuer ces démarches, il est nécessaire de disposer d'un équipement numérique (ordinateur, tablette ou smartphone) muni d'une connexion internet et d'un dispositif de copie numérique (scanner, appareil photo numérique, smartphone ou tablette équipé d'une fonction photo).

 

Si vous ne disposez pas d'un tel équipement ou que vous éprouvez des difficultés dans l'usage des outils numériques, des points d'accueil physiques (avec ordinateurs, imprimantes et scanners) sont mis à disposition, par le ministère de l'Intérieur, dans de nombreuses communes.

 

Les coordonnées des points numériques sont accessibles sur les sites internet des préfectures. Des médiateurs sont placés sur ces points d'accueil. Ils peuvent vous accompagner dans la réalisation de votre démarche.

Plus d'informations sur le site service-public.fr

 

(1) et depuis le 2 octobre pour les départements 08, 10, 21, 25, 39, 51, 52, 54, 55, 57, 58, 67, 68, 70, 71, 77, 88, 89, 90, 94.

(2) ou en utilisant le dispositif de connexion France connect qui permet une authentification rapide via vos identifiants impôts, Amélie ou La Poste.

 

Source : service-public.fr

MAJ le 23 octobre 2017 à 23 h 45.

SILENCE, ON TOURNE À OLORON SAINTE-MARIE

 

Les équipes de France Télévision sont actuellement en plein tournage au Tribunal d'Oloron Sainte-Marie pour la réalisation d'un Docu-fiction intitulé "Marie Bartet, graine de bagnarde, matricule 107."


C'est l'histoire d'une jeune orpheline moneinchonne condamnée en 1888 à l'âge de 25 ans pour vols à l'étalage et envoyée au bagne en Guyane. Elle y vécut jusqu'en 1938, un record de longévité pour l'époque !


Le documentaire, tiré de l'oeuvre de Katia-Christiane Ferré, enseignante à l'université de Pau, sera diffusé sur les chaînes de France Télévision.

 

Source : Ville d’Oloron Sainte-Marie.

MAJ le 23 octobre 2017 à 20 h 15.

LES GROTTES D'ISTURITZ ET OXOCELHAYA S"ANIMENT

 

Durant les acances de Toussaint, les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya offrent une animation gratuite sur le site.


Aude LABARGE, préhistorienne, présentera des objets d'art mobilier d'Isturitz. Un dialogue pourra être entamée avec elle et il sera possible de lui poser des questions pour découvrir Cromagnon et son Art de vivre !


À partir du 25 octobre jusqu'au 1er novembre, de 14 h 30 à 17 h.

 

Source : Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya.

MAJ le 23 octobre 2017 à 19 h 30.

 

"SEMAINE DES ENFANTS" À HENDAYE

 

À l'occasion des vacances scolaires d'Automne, la ville d'Hendaye organise des animations pour les enfants (spectacles de clown, concerts, ateliers créatifs, initiations à diverses activités sportives…).

 

Rendez-vous du 23 octobre au 3 novembre 2017 à Hendaye.
Demandez le programme : https://goo.gl/Z2hMFD

 

Source : Ville d'Hendaye.

MAJ le 22 octobre 2017 à 23 h 55.

 

 

 

EXPOSITION "SAVOIR-FAIRE D'EXCELLENCE" À BAYONNE

 

Huit entreprises labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) présentent à Bayonne, du 24 octobre au 17 novembre, leurs savoir-faire à la faveur de photographies et de pièces réalisées dans leur atelier.

 

Le visiteur pourra découvrir près de 900 ans d’histoire et 300 kilomètres de territoire.

Avec :

- Ainciart Bergara (makhila),

- Goicoechea (poterie),

- Jean-Jacques Lataillade (restauration de meuble),

- Lartigue 1910 (linge basque),

- Maison Pariès (confiseries, chocolats),         - Maison Laffargue (maroquinerie) et Tissage - Moutet (linge de table),

- le groupe Voltaire (fabrication de selles d’équitation).

 

Musée Basque et de l'histoire de Bayonne, Salle Xokoa. Entrée libre.

Autour de l’exposition

* samedi 28 octobre, 10 h 30 à 12 h 30 : Démonstration d’un maître chocolatier de la Maison Pariès. Salle Xokoa, entrée libre

* dimanche 29 octobre, de 10 h 30 à 18 h : Démonstration de gravure ornementale par Liza Bergara, des makhilas Ainciart Bergara. Salle Xokoa, entrée libre

* samedi 4 novembre, 11 h : Conférence sur le programme usine ouverte de l’entreprise Tissage Moutet, qui vise à ouvrir les portes de l’usine à des créateurs ou à des entreprises. Salle Xokoa, entrée libre

* samedi 4 novembre, de 10 h 30 à 18 h : démonstration de techniques ancestrales de chaisier par Jean-Jacques Lataillade. Salle Xokoa, entrée libre

* dimanche 5 novembre de 10 h 30 à 12 h 30 : démonstration de façonnage de poterie par la fabrique Goicoechea. Salle Xokoa, entrée libre.

 

Source : Musée Basque et de l'histoire de Bayonne.

MAJ le 22 octobre 2017 à 16 h.

"ANGLET", LE LIVRE, VIENT DE PARAÎTRE...

 

Par son écriture, ses photographies et sa mise en page, Anglet est un livre d'impressions, celles de ses auteurs, l'écrivain Léon Mazzeila et les photographes Sébastien CARNET et Régis GUICHENDUCQ. Portrait singulier d'une ville que l'on regarde différemment une fois le livre refermé.


Anglet, la bucolique, la forestière, la sportive, la culturelle, la citadine et l'universitaire. Anglet qui vit au rythme des éléments, de la mer, du soleil et du vent. C'est tout Anglet qui est dans ce livre d'impressions que viennent de publier les Éditions Passiflore en collaboration avec la Ville d'Anglet.


D'une plume joyeuse, tout en verve et en envolées, parfois un brin nostalgique et provocatrice, le journaliste et écrivain Léon MAZZELLA partage son Anglet, lui le surfeur de la Chambre d'Amour et le gourmet des halles des Cinq-Cantons. Un regard qui croise ceux de Sébastien CARNET et Régis GUICHENDUCQ qui, épris de leur ville, ne se lassent pas de la photographier sous toutes les coutures pour mieux nous la révéler.


UNE VOLONTÉ DE LA VILLE D'ANGLET
"La parution de ce livre répond à la volonté d'enrichir l'image et la notoriété d'Anglet. Il n'existait, en effet, à ce jour aucun livre consacré à la ville sous l'angle de ses atouts et de la spécificité de son art de vivre. Constatant ce manque, notre collègue élue, Anne-Marie Boell, s'est attelée à rechercher tous les atouts d'Anglet qu'un ouvrage pourrait mettre en valeur. Nous avons donc souhaité doter la ville d'un livre de référence et de qualité, dans sa conception et sa réalisation, mettant en lumière toute la richesse et l'originalité d'Anglet." Jean-Michel BARATE, adjoint au Maire d'Anglet, délégué aux Affaires culturelles et au Jumelage.


LE PARTI PRIS ARTISTIQUE
"Ce livre est le fruit de deux regards, celui de deux jeunes photographes de la région - Sébastien CARNET et Régis GUICHENDUCQ - et celui d'un écrivain confirmé, Léon MAZZELLA DI BOSCO, passionné de nature et d'authenticité, grand connaisseur de la culture Sud-Ouest. Afin de donner toute sa force à l'image, nous avons fait le choix d'une mise en page sobre et aérée alternant photographies et textes courts en vis-à-vis. Anglet est appelé à devenir le fleuron de notre collection Culture Sud-Ouest". Florence DEFOS DU REU et Patricia MARTINEZ, éditrices.

 

LES AUTEURS
Léon MAZZELLA est journaliste en "art de vivre" : littérature, gastronomie, vins et voyages. Il enseigne la presse écrite. Écrivain, il a signé de nombreux ouvrages : romans (dont Chasses furtives, Passiflore, Prix Jacques-Lacroix de l'Académie française, Prix François-Sommer), nouvelles, poésies, essais, beaux-livres. Il partage son amour des livres et des vins sur son blog KallyVasco. Quelques-uns de ses titres : Les Bonheurs de l'aube, nouvelles, La Table ronde, Flamenca, roman, La Table ronde, Femmes de soie, poèmes, Séguier, Philosophie intime du Sud-Ouest, Equateurs, Dictionnaire chic du vin, Ecriture, Automne bleu (avec Alain Dubos. Photographies de Cyrille Vidal), Passiflore.

Sébastien CARNET et Régis GUICHENDUCQ sont des photographes amateurs passionnés de leur Pays basque natal qu'ils photographient depuis des années dès que leur métier leur en laisse le temps... avec une prédilection pour l'océan et les lumières du couchant. Ils ont créé leur page Facebook "Euskal Kostaldea Photographie" qui réunit une communauté de plus de 40 000 personnes. "ANGLET" est leur premier ouvrage.

 

EXTRAIT
"C'est plus fort que nous, c'est plus fort que tout, ça nous emporte, on ne se pose plus la question depuis longtemps - nous la sommes-nous d'ailleurs déjà posée ? Plusieurs fois par semaine, voire chaque jour, « on-va-voir-la-mer ». On va jusque-là, devant/qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il rien, on y va. Oh, pas forcément pour la « consommer », seulement pour être là. C'est tout juste si on y prête attention, certains jours. On va la voir comme on rend visite à sa vieille tante Thérèse. C'est une habitude, un plaisir. Et nous parlons rarement d'océan c'est la mer que l'on désigne. Nombreux sont ceux qui comme nous adorent y prendre le petit-déjeuner le samedi ou le dimanche, et bien sûr l'apéro chaque crépuscule que nous pouvons". ANGLET- Léon Mazzella - page 39.

 

DÉDICACES
Samedi 21 octobre de 11 h à 12 h 30, Librairie Darrigade à Biarritz.
Samedi 21 octobre à 15 h, FNAC de Bayonne.
Dimanche 22 octobre à 9 h 30, Maison de la Presse des Cinq-Cantons d'Anglet.

 

Source : Ville d'Anglet.

Photo : Sébastien CARNET, à gauche sur la photo, et Régis GUICHENDUCQ, découvrent leur livre "Anglet", dans la salle des mariages de la Mairie d'Anglet.

MAJ le 20 octobre 2017 à 18 H.

"SOIRÉE LIGHT PAINTING" À ANGLET

 

Le parc écologique Izadia propose une "Soirée Light painting" le samedi 21 octobre à 19 h (durée : 2 h).

Un peu de théorie, d’observation et surtout de la pratique pour comprendre le light painting, une peinture lumineuse sur la toile du paysage.

 

Découvrez cet art en compagnie d’Anthony BLANCHARD et Fabian FUEYO, photographes de l’exposition "Crépuscule sur Izadia", exposée sur le deck devant la Maison du parc.

Gratuit – Tout public – Sur inscription.

 

Détails sur www.anglet.fr - Infos et inscription : 05 59 57 17 48 et izadia@anglet.fr

Parc écologique Izadia, 297 Avenue de l'Adour à Anglet.

 

Source : Ville d'Anglet.

MAJ le 19 octobre 2017 à 18 h 30.

EXPOSITION "TOPOGRAPHIC 5 - TERRAIN PARTAGÉ" À TARNOS

 

Une exposition est organisée à l'église des Forges de Tarnos, du 21 octobre au 12 novembre 2017 ayant pour thème l'art contemporain et l'orientalisme. Elle est intitulée :

"Topographic 5 . Terrain partagé"

Avec Guillaume Batista-Pina, Helena Bertaud, Anouck Durand-Gasselin, Keen Souhlal, Mickael Vivier (intervenant à l'ESAPB).

 

Évoquant à distance les phénomènes de migrations, la manifestation insuffle un dialogue des cultures, entre orient et occident, jouant avec des influences venues d'ailleurs. Et cela donne des déplacements de formes, des liens entre ornement et architecture, des moments de contemplation et de création sonore.

 

L'inauguration aura lieu vendredi 20 octobre à 18 h 30.


Avec la participation de l'Ecole de Musique de Tarnos.
 

Elle sera suivie d'un concert SOLARIUM TOURNANT par VALENTIN FERRÉ (inspiré par la musique répétitive et micro-tonale de l'Orient, ce set mélange des sons de différentes origines, surprenant l'auditeur, s'amusant de la réverbération de l'Eglise).

 

Cette manifestation est organisée par "La Maison".  Tél. 06 80 68 80 38.

La Maison est membre de Fusée, Réseau des acteurs de l'art contemporain en Aquitaine.
Réalisée avec le concours de la Ville de Tarnos, du Conseil Départemental des Landes, de la Région Nouvelle-Aquitaine.

 

Source : École Supérieure d'Art Pays Basque.

MAJ le 19 octobre 2017 à 13 h 15.

LE CCAS RECRUTE DES AIDES À DOMICILE À ANGLET

 

Le Centre communal d'action sociale (CCAS) de la Ville d'Anglet recrute des aides à domicile chargées d'intervenir auprès des retraités et des personnes en situation de handicap, à leur domicile.

 

Entretien du logement et du linge, courses et repas, démarches administratives, aide à la personne sont autant de missions précieuses, assurées par le CCAS.

 

Des contrats, dont la durée varie, sont disponibles dès maintenant.

Les personnes titulaires d'un diplôme ou d'une formation d'aide à la personne auront la priorité, parmi les candidatures, mais d'autres profils ne sont pas exclus.

 

À noter qu'il est indispensable d'avoir son permis de conduire.

Pour candidater, contacter le CCAS :

- par mail : accueil.autonomie@anglet.fr
- par téléphone : 05 59 58 35 23

Adresse : Pôle Solidarité, 2 avenue Belle Marion à Anglet.

 

Source : CCAS Ville d'Anglet.

MAJ le 18 octobre 2017 à 21 h 15.

LE CONCOURS ÉTUDIANT DE PROJETS INNOVANTS POUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

 

Étudiants, participez au concours "Innov'Street" qui récompense les projets innovants pour la sécurité routière en partenariat avec le BNEI.

 

Le concours "Innov’Street" récompense les projets portant sur la sécurité routière. Il a pour objectif de soutenir et valoriser les initiatives étudiantes sur cette thématique dans le milieu ingénieur. Les équipes qui proposeront les solutions les plus innovantes seront primées afin de développer leurs projets.

 

Tous les projets et actions visant à améliorer la sécurité routière peuvent être présentés. Ils peuvent concerner tous les usagers de la route (piétons, cyclistes, conducteurs). Ils devront avoir un aspects d’innovation majeure que ce soit technologique, sociétal ou événementiel.

 

Les trois meilleurs projets retenus par le jury seront récompensés d'un prix qui servira à leur développement. :

- 1er prix : 12 000 €

- 2ème prix : 5 000 €

- 3ème prix : 3 000 €

 

Pour s’inscrire : https://candidatures.innovstreet.fr/

Dépôt des dossiers avant le 15 décembre 2017.

 

Source : Sécurité routière.

MAJ le 17 octobre 2017 à 21 h 30.

PRÊT DE VÉLOS GRATUITS À ANGLET

 

Avec ce beau temps, l'envie de prendre l'air et de faire un peu d'exercice nous incite à utiliser un vélo pour nous déplacer. ANGLET TOURISME est à votre disposition s'il vous manque un "deux roues non motorisés". En effet, cet organisme prête des vélos gratuitement toute l'année à son bureau du quartier des Cinq-Cantons, place du Général Leclerc à Anglet. Les horaires d'ouverture :

- du lundi au vendredi : de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h.

- samedi : de 9 h à 12 h 30.

Alors, profitez-en. Vous garderez la forme et l'environnement s'en trouvera beaucoup mieux !

 

Source : Anglet Tourisme.

MAJ le 16 octobre 2017 à 13 h.

DANSES BASQUES "MUTXIKO" À ANGLET

 

Le groupe de danses Amalabak eta Seme organise le 3ème dimanche de chaque mois (y compris juillet et août), les mutxikoak (danses basques traditionnelles), Place des Cinq Cantons, à partir de 11 h et jusqu'à 12 h 30.
Pas de musicien, mais un éventail de CD qui permettra à tous de venir danser place des Cinq Cantons !

Annulé en cas de pluie. Gratuit.

Dimanche 15 octobre 2017, Place du Général Leclerc à ANGLET.
tél. : 05 59 41 10 31web : http://www.facebook.com/amalabak.fr

 

Source : Anglet Tourisme.

MAJ le 15 octobre 2017 à 0 h 30.

DE BELLES VAGUES POUR LE "QUIKSILVER PRO FRANCE" À HOSSEGOR

 

Ce vendredi 13 octobre, s’est déroulé le troisième jour de compétition du "Quiksilver Pro France" à Hossegor, sur la plage de la Gravière. Toutes les conditions étaient réunies : température estivale, tubes de plus de deux mètres (voir photo du bas, Conner COFFIN), et les meilleurs surfeurs mondiaux qui ont offert un spectacle durant toute la journée. La bonne nouvelle ces conditions devraient durer tout le weekend, et le public pourra profiter des phases finales de la compétition.

 

Hormis les vagues parfaites, la journée a été marquée par la qualification pour les quarts de finales du local Marc LACOMARE, invité par la World Surf League (organisatrice de l’évènement), en éliminant le troisième surfeur mondial (Julian Wilson) puis le numéro 1 mondial (Jordy Smith).


Joan DURU, surfeur landais s’est également qualifié grâce à des manœuvres très engagées et une maîtrise totale de son surf.


Enfin, le champion du monde John John FLORENCE (voir photo du haut), ainsi que le brésilien Gabriel MEDINA ont assuré le show en s’envolant au-dessus des vagues landaises.

 

Rendez-vous donc samedi 14, ou Dimanche 15 octobre dès 8 h 30, sur place, ou sur le site internet de la World Surf League pour pouvoir assister à la suite du spectacle ( attention, les places de parking se remplissent extrêmement rapidement !)

 

Texte et photos : Quentin FENIOU.

MAJ le 13 octobre 2017 à 21 h 45.

LA VIE DE CHÂTEAU POUR LES JEUNES ANGLOYS

 

Claude OLIVE, le Maire d'Anglet et Nicole DARRASSE, son adjointe déléguée à l'Action éducative et à la Petite enfance, n'étaient pas peu fiers de présenter leur dernier "bébé", le château de BAROJA rénové. Il faut dire qu'il a de l'allure, ce bâtiment, et même un petit air du "château de Moulinsart"; on s'attend à rencontrer Tintin, le capitaine Haddock et le professeur Tournesol au détour d'un couloir !

 

En sommeil depuis plus de vingt ans, le château de BAROJA rouvre aujourd'hui ses portes pour abriter l'Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) des enfants de 6 à 13 ans. Au terme d'un chantier d'un an, l'intérieur de l'édifice a été entièrement recomposé pour satisfaire aux nécessités de l'enfance. Les façades ont quant à elles été restaurées dans le respect des matériaux d'origine, afin de conserver le lustre de l'édifice. La réhabilitation du site se poursuit jusqu'à l'été 2018 avec la modernisation du bâtiment voisin dédié aux plus petits.


UN AN DE TRAVAUX
Une grande vétusté. La réhabilitation du château a été réalisée en une année de travaux. Celle-ci fait suite à pas moins de deux ans d'élaboration du cahier des charges, du programme technique et des études architecturales. Il s'agissait en effet de s'attaquer à un monument du 19e siècle ayant subi le poids des ans. Construit en 1876 au cœur du parc éponyme, le château de Baroja continuait, certes, d'afficher un lustre extérieur, qui tranchait cependant avec la vétusté intérieure. Les étages étaient condamnés depuis de longues années et seul le rez-de-chaussée accueillait encore partiellement des ateliers d'animation l'été.
Racheté il y a vingt ans par la Ville d'Anglet à son propriétaire, la Ville de Toulouse, qui l'utilisait comme centre de vacances, le bâtiment n'avait pour ainsi dire pas connu de restauration depuis lors, à l'exception d'une mise hors d'eau et d'opérations de sécurisation.


Une phase de démolition. Débuté à la fin de l'été 2016, le chantier est d'abord passé par une phase de démolition, au cours de laquelle ont notamment été retirés les deux rajouts maçonnés qui s'élevaient de part et d'autre de la façade nord. À leur place se dressent aujourd'hui deux tours de verre. Ce sont d'ailleurs les seuls éléments extérieurs ayant été affectés par cette étape de déconstruction, qui a surtout consisté, deux mois durant, à désosser l'intérieur du château. Les différents niveaux ont été mis à nu, faisant notamment disparaître l'enfilade longitudinale des couloirs et des pièces, le plus souvent affectées à un usage de dortoirs. Seuls demeurent de l'ancien édifice les planchers en bois des étages, ainsi que l'escalier et ses balustrades.

 

Des besoins Spécifiques à l'enfance. Dix mois de travaux ont ensuite été nécessaires pour
recomposer l'espace en fonction des prescriptions établies. Le défi posé à l'équipe de maîtrise d'oeuvre
consistait à adapter ce beau volume disponible - une surface de 2 000 m2 composée de trois niveaux
de plus de 400 m2 de plancher, d'un sous-sol aux dimensions identiques, ainsi que de nombreux
combles - aux besoins d'un accueil de loisirs dédié aux enfants de 6 à 13 ans.

 

Dans les étages, la surface a été redistribuée en cinq zones d'activités matérialisées par des couleurs
distinctes identifiant chacune une tranche d'âge. Le principe étant que plus on monte, plus on grimpe
également dans les tranches d'âge.

 

Au rez-de-chaussée, dont le sol d'origine a été remplacé par un parquet mosaïque, sont aménagés les
bureaux de la direction, une infirmerie, un foyer pour les plus âgés, une salle de petite motricité et une
salle multimédia.

 

Au sous-sol se déclinent les locaux du personnel, une salle dédiée aux arts plastiques équipée
notamment d'un four, ainsi qu'un atelier vélo.
L'ensemble de la restauration a pris en compte les normes en vigueur pour l'acoustique, l'accessibilité et la sécurité. Les différents niveaux sont desservis par un ascenseur et un système de double flux permet de renouveler l'air dans l'ensemble des salles d'activités.
Élément insolite, les soixante-quinze menuiseries métalliques garnissant les fenêtres ont été fabriquées sur mesure par une entreprise du Pays basque intérieur, car aucune des ouvertures ne présentait de dimensions identiques.

 

Deux tours de verre. Vu de l'extérieur, le château présente des façades restaurées dans le respect des matériaux originaux. Les murs ont été badigeonnés pouf les protéger et la couleur reconstituée dans une teinte très légèrement plus foncée que la précédente. La moitié des volets a été conservée, tandis que le perron en pierre,
en mauvais état, a été reconstitué à l'identique.
Reste la véritable nouveauté, les deux tours de verre latérales, qui offrent, sur le côté nord de l'édifice, la patte innovante signée du tandem d'architectes, Jacques Leccia et François Garrouteigt. Structurées par une armature métallique, elles abritent chacune un escalier pourvu d'un platelage en bois, desservant chaque étage. Elles encadrent également, au niveau du rez-de-chaussée, un auvent de même facture, qui ouvre sur la porte arrière de la demeure.
D'un budget de 2,8 M€, la réhabilitation du château de Baroja représente la première tranche du réaménagement de l'Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH).

LE BATIMENT VOISIN RÉAMÉNAGÉ A SON TOUR

Deux sites complémentaires. La suite du réaménagement du centre de loisirs de Baroja a débuté en septembre 2017 avec la restructuration du bâtiment adjacent au château, qui abritait jusqu'à présent l'ensemble des activités de l'ALSH. Il date de 1951 et va à son tour, en complémentarité avec la réhabilitation du château, bénéficier aujourd'hui d'une rénovation, dans un souci tout à la fois de moderniser les locaux, d'apporter de nouveaux services aux enfants et d'augmenter la capacité d'accueil du site. Le futur ALSH de Baroja pourra ainsi s'étendre sur deux sites complémentaires, le château accueillant les enfants de 6 à 13 ans et le second bâtiment les plus petits, âgés de 3 à 5 ans.


Pas question en revanche, comme ce fut le cas pour le château, d'une longue phase de démolition intérieure. Les volumes existants, tout comme la structure actuelle, seront pour l'essentiel conservés, mais redistribués en quatre zones d'activités, deux en rez-de-chaussée et deux autres à l'étage. Chacune d'entre elles disposera d'un accueil pour les parents, d'un espace de rangement et de salles d'animations. Un préau de 150 m2, ainsi qu'une cour-jardin fermée et sécurisée, tous deux implantés côté sud, en direction du château, offriront aux petits la possibilité de jouer en plein air.


Une extension de 1 000 m2. C'est sur la face nord, en regard des Écuries, que le changement sera le plus palpable. De ce côté, le bâtiment fera l'objet d'une extension de 1 000 m2 carrés sur deux niveaux, ce qui aura pour effet de doubler sa surface actuelle. Au rez-de-chaussée prendront place une grande cuisine, ainsi que deux salles à manger de 130 places chacune, l'une pour les petits de 3 à 5 ans, l'autre pour les grands de 6 à 13 ans, cette dernière étant équipée d'un self de manière à favoriser leur autonomie. Un office, des vestiaires et des locaux administratifs compléteront ce nouvel espace.


À l'étage de l'extension on trouvera principalement une salle de motricité, une salle zen, ainsi que deux espaces de repos de 60 et 40 m2, orientés vers le nord de manière à conserver une fraîcheur en été pour un meilleur sommeil des enfants. Les toitures de la nouvelle structure auront la particularité d'être traitées en terrasse. Quant aux façades, elles seront habillées côté sud de claies en aluminium, destinés à briser le soleil, et côté nord d'acier Corten répondant à l'écriture architecturale des Écuries.
Ce chantier représente un budget de 2,5 M€ HT. L'ouverture est prévue à l'automne 2018.

 

UNE RÉALISATION CONCERTÉE AVEC LES SERVICES ÉDUCATIFS
Deux ans de travaux préparatoires. Dès 2014, les réunions se sont multipliées avec les agents gestionnaires et futurs utilisateurs, afin de définir les besoins quant aux futurs espaces intérieurs. Tout a été passé au crible : l'accueil, l'organisation des espaces d'animation et d'activités, les locaux du personnel, les circulations dans le bâtiment... L'objectif était que l'intégralité des locaux devaient être agréables, sécurisés et conviviaux, conçus de manière à favoriser le jeu et l'échange. Chaque lieu a fait l'objet d'une fiche pratique détaillée : surface, nombre d'occupants maximum, type d'éclairage, confort thermique et acoustique, équipements nécessaires pour les activités et temps de vie (repos, restauration...). In fine, ces recommandations ont figuré dans le cahier des charges du projet de réhabilitation et de restructuration des deux bâtiments de l'accueil de loisirs. Elles ont été suivies à la lettre par les architectes Jacques LECCIA et François GARROUTEIGT.


Cinq zones d'activités. Le château s'organise en cinq zones d'accueil et d'activités, chacune
dédiée à une tranche d'âge et identifiable par un code couleur. S'y ajoutent des espaces communs partagés : une salie d'expression pour jeux sportifs, des salles de créativité et de découverte - dont une avec un four céramique-, une salle multimédia, un foyer pour les plus grands sans oublier un atelier vélo et trois espaces zen où les enfants peuvent à tout moment quitter l'activité en groupe et se
reposer.


Ces espaces zen constituent un des points forts du projet. Ils permettent à l'enfant de sortir du collectif et de se ressourcer. Ils sont primordiaux car ils répondent aux besoins fondamentaux des enfants de pouvoir s'isoler à tout moment. Nous observons en effet depuis quelques années que l'enfant est de plus en plus pris dans un rythme effréné, devant répondre à des sollicitations permanentes de produire, de faire, d'agir. Il s'agit de favoriser là le  "lâcher prise".


Le projet pédagogique. À Baroja, accueillir un enfant, c'est le prendre en compte dans tous ses moments de vie. Il n'y a pas de hiérarchie dans les temps de la journée. Les accueils, les repas, le repos, et les projets d'animation se doivent d'être de qualité. C'est la nature même du projet pédagogique. Ainsi l'épanouissement et l'équilibre de l'enfant sont à la base de l'action de Baroja qui s'articule autour d'objectifs et de thèmes précis : l'accession progressive à l'autonomie, l'initiative et la créativité, l'apprentissage de la vie collective en développant les notions de respect, de tolérance, de partage et d'esprit de groupe.
Baroja c'est aussi un travail d'équipe. Les objectifs sont communs aux deux structures qui composent désormais l'accueil de loisirs : celle des 3-5 ans (bâtiment en cours de rénovation) et celle des 6-13 ans (Château de Baroja réhabilité).

 

Le château rénové constitueun merveilleux outil qui fait écho à la qualité des projets pédagogiques mis en oeuvre depuis près de 20 ans. Dans quelques jours, à l'occasion des vacances de la Toussant, les grands du centre de loisirs - les 6-13 ans - vont donner vie à ces espaces flambant neufs. Au-delà des murs, c'est l'âme de Baroja que l'on souhaite continuer à faire vivre ici par un accueil individualisé et la prise en compte des particularités des enfants.


L'ensemble des espaces nouveaux du Château de Baroja vont permettre de poursuivre de manière optimale les projets culturels, sportifs, multimédia, environnementaux, scientifiques, manuels...


UN PEU D'HISTOIRE

C'est la famille Santos-Suarez, d'origine mexicaine, qui fit construire le château et aménager le parc d'agrément dès 1876. Le castelet, en brique, pierre et ardoise, fut alors édifié sur l'emplacement de la propriété nommée « Fortune » déjà existante.


En 1899, la propriété est rachetée par Joachim de la Gandara y Navarro, marquis de Baroja, éminent personnage originaire du Guipuzcoa, qui fut notamment maire de Madrid. Le château prend alors le nom de la famille Baroja et subit quelques transformations exécutées par l'architecte biarrot Gustave Huguenin.


En 1942, année du décès de l'épouse du marquis de Baroja, des officiers allemands occupent le château qui devient un bureau administratif de la Wehrmacht. Dès lors, la famille s'exile vers l'Italie et la Suisse où ses descendants résident encore à ce jour. Des documents attestent de la présence, durant l'Occupation, de prisonniers sénégalais logés dans les écuries.


En 1946, les descendants décident de louer le domaine de près de 4 hectares à la ville de Toulouse.
La vente est conclue l'année suivante. La Ville de Toulouse en fait un centre de colonies de vacances. Au début des années 50, elle érige, à proximité du château, un bâtiment qui fera principalement office de dortoir. En 1954, elle construit à l'entrée du domaine un bâtiment supplémentaire servant d'infirmerie.


En 1997, le domaine de Baroja est racheté par la Ville d'Anglet qui récupère ainsi un important patrimoine au cœur de la ville, classé en emplacement réservé au plan d'occupation des sols. Le bâtiment des années 50 accueillera à partir de 1998 le centre de loisirs et le château quelques expositions d'art contemporain aux alentours des années 2000. L'ancienne conciergerie est quant à elle aménagée en résidence d'artistes. En 2005, les Ecuries de Baroja sont transformées en lieu pluridisciplinaire de création et de diffusion culturelles.
L'histoire de Baroja se poursuit aujourd'hui avec la réouverture du château réhabilité, dédié à l'accueil de loisirs des 6/13 ans.

 

Source : Ville d'Anglet.

MAJ le 13 octobre 2017 à 18 h 15.

UN PARCOURS DÉCOUVERTE POUR L'INAUGURATION DU CHÂTEAU DE BAROJA

 

Pour l'inauguration officielle du 14 octobre et pour la journée "Portes ouvertes" au public du dimanche 15 octobre, un parcours découverte a été imaginé pour appréhender le lieu de façon ludique et poétique et de valoriser le projet pédagogique de Baroja. Il s'agit donc de dévoiler le château renaissant au travers d'un parcours merveilleux mis en valeur par des jeunes comédiens.


Le parcours empruntera 7 lieux emblématiques du futur espace de loisirs : l'atelier vélo, la salle multimédia, la salle zen, le foyer, le parc, la créativité/découverte, l'activité sportive.
Le principe est de répondre à l'appétit de découverte du public à découvrir le lieu, non pas par une visite guidée technique, mais par le biais d'une deambulation imaginaire et évocatrice du futur usage. Ce parcours met en valeur les projets portés par l'Accueil de loisirs de Baroja depuis son ouverture.


Cette deambulation est le fruit du travail artistique d'une centaine d'enfants et d'une quinzaine d'animateurs qui ont construit, par leur imagination, ce temps inaugural au cours de dix-huit ateliers de création d'une journée. Ces ateliers créatifs ont été animés par l'artiste plasticien Christophe PAVIA et l'auteur comédien Pyerrot PREST.
Neuf jeunes, tous issus des ateliers théâtre portés par le centre de loisirs depuis plusieurs années, seront les "passeurs de mots" de ce parcours découverte. La mise en espace est assurée par Dominique LAMBERT, médiatrice culturelle de la ville.


Inauguration officielle de l'ALSH du château de Baroja le samedi 14 octobre, à 10 h 30 (sur invitation).
Portes ouvertes le dimanche 15 octobre de 10 h à 18 h. Visites guidées du site à chaque heure. Sept départs : 10 h/11 h/12 h/14 h/15 h/16 h/17 h. Uniquement sur réservation au 05 59 03 08 40- courriel : baroja@anglet.fr
Entrée en service le lundi 23 octobre (début des vacances de la Toussaint).


L'ALSH du château de Baroja est géré par la Direction Action Educative, Enfance Jeunesse/ Service L'Enfant et les Loisirs. Direction du service : Nicole MOULIAN. Direction de L'ALSH Baroja 6/13 ans : Mathieu CANDERATZ. Direction de l'ALSH Baroja 3/5 ans : Joana GOYHENECHE.

 

Source : Ville d'Anglet.

MAJ le 13 octobre 2017 à 17 h 30.

UN PIQUE-NIQUE DES QUARTIERS TRÈS FRÉQUENTÉ À ANGLET

 

À l’initiative des conseils de quartier, la Ville d’Anglet avait organisé une journée festive, ouverte à tous, samedi dernier au Maharin.

 

Un événement festif et familial pour tous les quartiers, c’est dans cet esprit qu’a été mise en place la première édition du pique-nique inter-quartiers d’Anglet. À l’initiative des conseils de quartier, la Ville avait convié les habitants des sept îlots d’Anglet à apporter leur pique-nique et à profiter des activités organisées tout au long de la journée.

 

Le site du Maharin, de par sa position centrale, avait été choisi pour point de rassemblement. Récemment aménagé, il possède de nombreux atouts pour cette manifestation gourmande et conviviale : des espaces verts et paysagers sur près de sept hectares, des aires de jeux, des zones de détente, des cheminement piétonniers, sans oublier quelques tables de pique-nique.

 

Dès 10 h, les visiteurs ont pu profiter d’activités variées et gratuites : représentations de l’école du cirque, visites guidées du site en compagnie d’un écologue, jeux traditionnels de force basque (voir photo), ateliers maquillage pour les enfants, jeux géants en bois, animations musicales, ateliers proposés par les Jardins familiaux et Bil Ta Garbi, stand de l’Amicale des donneurs de sang... Il y en avait pour tous les goûts ! Le soleil étant au rendez-vous, les angloys sont venus nombreux, en famille, pour profiter de toutes ces animations. Une belle initiative de la part des Conseils de quartier qui ne demande qu'à être renouvelée.

 

MAJ le 12 octobre 2017 à 23 h 55.

LE FORUM POUR LES SÉNIORS A MOBILISÉ LES ASSOCIATIONS À ANGLET

 

Le Forum destiné aux séniors, pendant la Semaine bleue, a permis aux associations concernées de présenter leurs animations, ateliers et activités. Ainsi, dans la salle Ansbach de la Maison pour Tous, leurs responsables avaient aménagé l'espace qui avait été attribué à leur association. Ils étaient présents et motivés pour accueillir le pubilc.

 

Toutefois, ce public n'a pas été aussi nombreux que les organisateurs espéraient. À cela une raison essentielle : dans le programme de la Semaine Bleue, le Forum n'était pas assez visible et aurait dû faire l'objet d'une communication particulière. La rédaction du PQL fait, aussi, son "mea culpa" car elle n'avait pas apprécié cet évènement à sa juste valeur. Il peut devenir "le Forum entre le Forum des associations", c'est-à-dire une année sur deux.

 

Par contre, les visiteurs qui ont fait le déplacement, ne l'ont pas regretté car les responsables associatifs ont pris le temps de leur expliquer les objectifs de leur structure respective et l'offre en matière d'activités. Et à Anglet, les séniors peuvent presque tout faire. Ce Forum doit pouvoir devenir le rendez-vous incontournable des séniors.

 

MAJ le 11 octobre 2017 à 14 h.

LE PUBLIC A RÉPONDU PRÉSENT POUR L'EXPOSITION "À LA DÉCOUVERTE D'ANGLET"

 

L'association "Anglet Patrimoines" a organisé une exposition "À la découverte d’Anglet" qui s'est tenue du 2 au 7 octobre à la Salle des Fêtes de la Mairie d’Anglet.

 

Après avoir exploré le patrimoine d’Anglet, l’association s’est intéressée à l’évolution du territoire et à l’historique du nom des rues. Le public a pu, ainsi, découvrir des personnages de tous horizons et saisir ce qui fait l’âme angloye.

 

Lors du vernissage de l'exposition, en présence des adjoints au Maire, Jacques VEUNAC et Jean-Michel BARATE, une conférences-diaporamas présentée par Jean ViIDAL, ingénieur, a permis aux nombreux participants d'en apprendre un peu plus sur l'odonymie (étude des noms des voies de communication) de la ville d'Anglet. Jocelyne LARCEBAL, présidente de l'association "Anglet Patrimoines", n'a pu que se réjoiuir de ce succès populaire !

 

MAJ le 11 octobre 2017 à 12 h.

RÉOUVERTURE DE LA VILLA BEATRIX ENEA À ANGLET

 

Après une année de travaux, la Villa Beatrix Enea, rue Albert-le-Barillier, a rouvert ses portes le vendredi 6 octobre. Le chantier de rénovation portait sur la mise aux normes d'accessibilité et de sécurité d'un bâtiment appelé à devenir un lieu de référence pour l'art contemporain dans la région. Sa réhabilitation a été confiée à l'architecte biarrot Pierre-Jean HARTE-LASSERRE, spécialiste de la restauration de villas prestigieuses, dont l'intervention en douceur s'est attachée à respecter l'identité du lieu et à préserver l'esprit « maison de famille » qui imprègne la bâtisse. Les touches de modernité restent très discrètes.

 

Une restauration dans l'esprit

Les indispensables travaux de modernisation, qui viennent de s'achever, ont conservé à l'extérieur la majestueuse façade en pierre de Bidache, et préservé à l'intérieur l'âme de cette demeure bourgeoise. Au terme de la réhabilitation, l'esprit « maison de famille » qui imprègne la bâtisse, avec notamment la cheminée, les boiseries, le grand escalier central et les jolis arcs Tudor ornant les fenêtres, a été préservé. La Villa Beatrix Enea est certes entrée dans une ère nouvelle, mais l'atmosphère des lieux n'a pas changé et le charme de l'ancien reste intact.

 

Un ascenseur à tous les niveaux

Le programme de modernisation, d'un montant d'un million d'euros, prévoyait essentiellement la mise à jour de l'équipement au sens de la réglementation sur les établissements recevant du public.

Principal changement dans le décor, l'introduction d'un ascenseur desservant l'ensemble des quatre niveaux. Il a conduit à une légère modification des pièces et des escaliers situés sur la face ouest du bâtiment, ainsi qu'à la construction d'une tourelle sur le toit de celui-ci, en respect total de son architecture d'origine.

 

Un auvent de verre marque l'entrée du bâtiment

L'accès extérieur de l'ascenseur, sur le côté du rez-de-chaussée, est protégé par un auvent en verre, qui constitue l'autre rajout apporté à l'édifice en même temps que la patte esthétique de l'architecte. Adossée à une structure métallique, cette avancée vitrée protège également le porche et le perron de la façade. Elle rappelle les marquises telles qu'on les concevait dans les années 1900 et signale l'entrée comme étant celle d'un bâtiment public. En même temps, cette verrière décline une interprétation contemporaine pour marquer le fait que nous sommes en présence d'un centre d'art contemporain.

 

Le sous-sol accessible au public

Les travaux ont pour le reste principalement consisté à rendre le sous-sol accessible au public. Un atelier   pédagogique de 30 m2 y accueillera les actions de médiation en direction du jeune public, tandis que les réserves abritant l'importante collection municipale d'oeuvres d'art, qui compte plus d'un millier de pièces,

bénéficieront dorénavant de conditions optimales de conservation.

 

Le rez-de-chaussée et les étages réaménagés

Au rez-de-chaussée, la banque d'accueil a été retirée du hall pour ouvrir l'espace et la vue et les salles d'exposition équipées de manière à accueillir les expositions dans des conditions optimales. Rappelons que la visite des expositions draine près de 20 000 visiteurs par an, dont une bonne partie de scolaires.

Dans les étages, les locaux administratifs accueillant les services municipaux de la Culture et de la Communication ont été redistribués et réorganisés.

 

Un peu d'histoire

La Villa Beatrix Enea a été construite en 1905 par l'architecte Raymond Larrebat-Tudor, né en 1859 à Bayonne, et fils du poète Justin Larrebat. Il fit rajouter le nom de Tudor à son patronyme originel, en raison de sa propension à utiliser, dans ses réalisations, un arc typique des monuments gothiques anglais, conçu à l'époque des Tudor. La demeure, qui prit tardivement le nom de Beatrix Enea, s'appelait à l'origine Villa Marnoger. Elle avait été commandée par l'avocat Paul Campagne, reconverti dans la direction de l'hôtel d'Angleterre à Biarritz. Avec son épouse, Julienne Moussempès, fille d'entrepreneur, il fit construire Marnoger, en lui attribuant le nom abrégé de leurs trois enfants : Marcel, Nora et Roger. La villa vit se succéder plusieurs familles fortunées tout au long du XXe siècle, avant d'intégrer, en 1993, le patrimoine de la Ville, laquelle y a installé son service culturel.

 

Source : Ville d'Anglet.

Photo : Hall de la villa Beatrix Enea et Claude OLIVE, Maire d'Anglet, comme dans un "RÊVE" ! Suspendue, une oeuvre de l'artiste Gilles BARBIER intitulée "L'esprit de la glisse".

MAJ le 8 octobre 2017 à 19 h.

EXPOSITION PHOTOS DE ROBERT DOISNEAU

À URRUGNE

 

PETIT RAPPEL

L'Atelier Robert DOISNEAU et la Ville d'Urrugne organisent une exposition de photos de Robert DOISNEAU intitulée "Culottes courtes et doigts plein d'encre", jusqu'au au 13 octobre 2017, à la Maison Posta, place René Soubelet à URRUGNE (64).

 

Cartables en moleskine, blouses grises et sirop de la rue s'affichent en noir et blanc.

 

Lors de sa disparition en Avril 1994, Robert DOISNEAU a laissé derrière lui quelques 450 000 négatifs qui racontent son époque avec un amusement tendre et bienveillant qui ne doit toutefois pas masquer la profondeur de la réflexion, la réelle insolence face au pouvoir et à l'autorité et l'irréductible esprit d'indépendance.

 

"Toute ma vie je me suis amusé, je me suis fabriqué mon petit théâtre".

Robert DOISNEAU.

 

Une exposition d'un de nos plus grands photographes français à visiter encore durant 5 jours.

L'expostion est ouverte aux horaires de l'Office de tourisme.

Gratuit

Renseignements : tél. : 05 59 54 60 80 Mail : urrugne@psjl.fr

 

Source : Atelier Robert DOISNEAU et ville d'Urrugne.

Photo : trois générations visitent l'exposition, la grand-mère, la mère et ses deux enfants. Réflexion entendue : devant une photo, l'ainé dit à son frère : "on dirait que c'est toi quand tu étais petit !"

MAJ le 8 octobre 2017 à 11 h.

RESTAURATION DES REMPARTS DU CHÂTEAU DES BARONS D'EZPELETA À ESPELETTE

 

Le château des Barons d’Ezpeleta est un monument emblématique de la Commune d’Espelette dont les premiers vestiges remontent à la fin du Moyen-Age. Détruit lors d’une révolte des villageois contre leur seigneur, il fut ensuite reconstruit par ces mêmes villageois puis légué à la Commune par la famille Ezpeleta en 1694.

 

Cet édifice est un des rares châteaux du Moyen-âge toujours "utilisé" au Pays Basque puisqu’il abrite différents services tels que la mairie, la bibliothèque municipale, l’office de tourisme et des salles d’expositions dont certaines consacrées à des personnages communaux illustres : le père David (découvreur du Panda), Agnès Souret (1ère Miss France), une salle est également consacrée au piment d’Espelette.

 

Des fouilles archéologiques menées en 1997 ont permis de mettre au jour les vestiges de la fortification d’origine et notamment de compléter le plan des remparts qui ceinturent l’édifice et formaient  une enceinte polygonale flanquée de 5 tours. Suite à ces fouilles, le bâtiment lui-même a fait l’objet d’une restauration en 1998, les remparts quant à eux restent à restaurer et à préserver.

 

Soutenez la restauration des remparts du château d'Espelette

En partenariat avec la Fondation du patrimoine, la mairie lance une campagne d'appel aux dons pour financer la restauration de ces remparts.

 

Nature des travaux

Le projet consiste, sous la direction d’un architecte des monuments historiques, à restaurer les remparts existants pour arrêter leur dégradation, les mettre en valeur et restituer les parties manquantes par des techniques visuelles de manière à retrouver le plan d’origine.

 

Vocation du site

Cette restauration, outre qu’elle permettra d’assurer la conservation de ce patrimoine historique et d’améliorer la lisibilité du bâtiment, aura également pour conséquence de consolider l’arrière du château et de créer un véritable espace scénographique pour les spectacles et manifestations culturelles qui se déroulent sur la commune.

 

Pour toutes informations complémentaires :

Mairie d'Espelette, 145 Karrika Nagusia - 64250 ESPELETTE.
Tél. 05 59 93 91 44. Mail. secretariat.maire@mairie-espelette.fr.

 

Sources : Ville d'Espelette et Fondation du patrimoine.

MAJ le 7 octobre 2017 à 23 h 30.

EXPOSITION "EMPREINTES" À BAYONNE

 

Marine WIBRATTE et Viviane MICHEL exposent leurs gravures jusqu'au 30 octobre à la Galerie "l'Artsenal", 2 rue Sainte Catherine, à Bayonne .

Le vernissage de cette exposition intitulée "Empreintes" aura lieu le samedi 7 octobre à 18 h 30.

Renseignements au 06 65 12 97 64 et contact@lartsenal.com.

 

Source : Galerie "l'Artsenal".

MAJ le 6 octobre 2017 à 18 h 45.

EXPOSITION ''BASKENLAND''

À HENDAYE

 

Cette nouvelle exposition temporaire se propose de vous présenter la Corniche basque sous un éclairage inédit : le domaine d'Abbadia et plus généralement le littoral basque impactés par la Seconde Guerre mondiale.

 

Proposée par Ramon BAREA, adhérent du CPIE Littoral basque, l'exposition présente des photos, des maquettes, des objets et des témoignages qui ne manqueront pas de nous questionner à nouveau sur les conséquences locales de ce conflit mondial.

 

De nombreuses animations sont programmées en accompagnement de cette exposition.

 

La première aura lieu samedi 7 octobre : à l'occasion de l'ouverture de l'exposition "LE DOMAINE D'ABBADIA ET LACORNICHE BASQUE DURANT LA 2ème GUERREMONDIALE", il est proposé :

Projection (10:30 / ±11:30) – Ramon BAREA présentera un diaporama de photos de cette époque.

Tout public - Tarif : participation libre. RDV à Asporotsttipi, Maison de la Corniche basque (Hendaye)

Balade nature (14:30 / ±16:00) – Ramon BAREA nous guidera sur le Domaine d'Abbadia à la découverte et à la compréhension des traces laissées dans le paysage par la 2ème guerre mondiale.

Tout public | Tarif : participation libre | Lieu de RDV indiqué à l'inscription (05.59.74.16.18 ou cpiel.littoral.basque@hendaye.com).

 

Source : CPIE Littoral Basque.

MAJ le 6 octobre 2017 à 16 h 45.

EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES

"MEMORIES FROM EARTH" À BAYONNE

 

"Memories From Earth" est une exposition de photographies créée par Patxi ARSA et Guillaume GARAT, photographes autour de plusieurs thèmes : les souvenirs, la relation des gens à la Lumière, la jeunesse vagabonde ... C'est aussi une rétrospective de deux univers complètement différents et qui viennent se croiser le temps d'une expo.

 

Guillaume GARAT

"Mon travail ne peut pas vraiment être défini comme appartenant à un genre spécifique, car il est en constante évolution. Mais ce qui m'importe le plus est de mettre en avant le regard et la personnalité des gens avec qui je travaille, ou bien de faire se questionner le spectateur, lui provoquer des émotions. Toutefois, une ambiance contrastée, sombre, ressort toujours de mes travaux, et c'est ce qui marque ma signature. Cette atmosphère se nourrit de toutes les références que j'ai en tête, que ce soit dans la photographie avec Flora Borsi, ou dans le cinéma avec Xavier Dolan, Tim Burton ... Récemment, j'ai souhaité prendre un nouveau chemin artistique qui se tourne vers l'autoportrait et la question de soi. C'est ce dans quoi je me sens le plus épanoui. L'exposition « Memories From Earth » va justement m'aider dans ce tournant, et va me permettre de tourner la page d'un long chapitre pour repartir de plus belle."

 

Patxi ARSA

"J’ai commencé la photo il y a environ 3 ans, je réalisais beaucoup de courts-métrages et d’effets spéciaux avant de prendre une petite pause. En photo, je recherche souvent à capturer des paysages grandioses et des ambiances oniriques. Je travaille dans l’instant, je fais rarement des mises en scènes. Je fais travailler mon oeil au jour le jour pour pouvoir capter un détail, une action, une ambiance dans mon quotidien : je ne sais jamais ce que je vais photographier au final, je suis toujours à la recherche de quelque chose qui n’existe pas. J’adore créer des ambiances inquiétantes ou sublimées de mon quotidien. Sous mon pseudo Deamox, j’ai publié "Weirdoland" : un e-book présentant un récit personnel, des artworks et de la photographie conceptuelle. Ayant terminé mes études d'audiovisuel, je pense maintenant à repasser derrière l’objectif de mon boîtier et réaliser de nouveaux courts-métrages."

 

Exposition du 7 octobre 2017 au 19 janvier 2018, "Txalaparta", 10 Rue Jacques Laffite à Bayonne (64) de 18 h à 23 h.
Le vernissage aura lieu le samedi 7 octobre : des photos, un buffet, un bar, des photos,  et encore des photos ! Venez nombreux !

Plus d'informations sur le site site : http://memoriesfromearth.fr/

MAJ le 5 octobre 2017 à 10 h 30.

EXPOSITION DE PEINTURES

À SEIGNOSSE

 

La Galerie du Fonds Labégorre, à Seignosse, organise vendredi 6 octobre 2017, à partir de

18 h 30, le vernissage de l'exposition Patrick ROCARD, Jean-Marie SALANIÉ, Raphaële CONNESSON, en présence des artistes.


Cette exposition durera jusqu'au 2 décembre 2017.
La galerie est ouverte du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30 et le samedi de 11 h 30 à 18 h 30.
Venez nombreux et faites le savoir !

 

Source : Fonds Labégorre.

MAL le 4 octobre 2017 à 22 h.

UN NOUVEL ADJOINT AU MAIRE À ANGLET

 

Florence LASSERRE-DAVID, 5ème Adjointe, a présenté sa démission desdites fonctions suite à son élection en tant que députée. Elle continuera, cependant, à siéger au sein du Conseil Municipal d'Anglet en tant que Conseillère Municipale.

 

Le poste de 5ème adjoint étant vacant, le Conseil Municipal a, d'abord voté le maintien du nombre d'adjoints à 14, puis a procédé à l'élection d'un nouvel adjoint qui occupera, dans l'ordre du tableau, le même rang.

 

Un seul candidat s'est présenté à ce poste, André BERTHET. Ce dernier était jusqu'à présent, conseiller municipal délégué chargé des travaux. Il a été élu à la majorité des voix et devient, ainsi, le nouveau 5ème adjoint au maire de la Ville d'Anglet.

 

Photo : André BERTHET au centre, Jean-Michel BARATE à droite et Jean-Pierre LAFLAQUIÈRE à gauche.

MAJ le 4 octobre 2017 à 20 h 30.

EXPOSITION "PRÉSENCES DE L'INTÉRIEUR"

À SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

 

Le peintre et céramiste KEIXETA exposera ses œuvres dans la Prison des Evêques à Saint-Jean-Pied-de-Port du 5 octobre au 1er novembre 2017.

L’exposition sera ouverte tous les jours sauf le mardi de 11 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30. Entrée gratuite.

 

Né à Arroa (Gipuzkoa) en 1963, Txiki Agirre "KEIXETA" a commencé très jeune à peindre d'une manière autodidacte, ses références les plus proches étant les représentants principaux de l'art contemporain basque de l'époque : le groupe Gaur, avec José Luis Zumeta, Rafael Ruiz Balerdi, Jorge Oteiza, Eduardo Chillida et Remigio Mendiburu. A cette époque, la peinture de Keixeta se situait dans l'expressionnisme abstrait.

 

Au cours de cette étape de jeunesse, il entre en contact avec la céramique à travers l'Université d'Eibar, s'intéressant particulièrement à la technique traditionnelle de la poterie au tour mais en poursuivant une trajectoire contemporaine. Plus tard, il participe comme membre du collectif de l'Atelier d'Aia (Gipuzkoa), dédié à la sculpture et à la céramique, pour ensuite créer son propre studio-atelier à Arroa, son lieu de naissance. C'est là que sa peinture acquiert un caractère personnel grâce à son utilisation de matériaux spécifiques et de techniques personnelles dans une expérimentation constante. Il se sert d’encres acryliques et de différents supports de papier à la manière du collage.

 

Aujourd’hui, il continue d'expérimenter aussi bien dans la peinture que dans la sculpture en suivant la voie de l’abstraction avec des clins d’œil occasionnels au figuratif. Dans son travail nous pouvons constater des allusions et des références constantes à son environnement naturel, notamment aux falaises « Flysch » de Zumaia, où il réside et où il travaille, et à l’océan.

 

Pour compléter sa formation, il a effectué des cours de sérigraphie et de lithographie à Arteleku à Saint Sébastien avec l'artiste Don Herbert.

 

Au cours de sa longue carrière, il a remporté plusieurs prix, le premier, en 1980, étant le prix de la peinture et de la céramique de l'Université d'Eibar. En 2004 il a gagné le Concours Goiart d’Arts Plastiques, à Ordizia (Gipuzkoa). Il a en outre reçu le premier prix du concours international de la ville d'Aoiz en Navarre ainsi que des prix octroyés par les villes de Zumarraga et d’Urretxu en Gipuzkoa, d’Amurrio en Álava, et d’Abanto Zierbana en Bizkaia, ainsi que le XVe prix national de peinture ADAJA d’Avila et du concours de jeunes artistes "Artistas Noveles" en Gipuzkoa entre autres.

 

Il a participé à plus de cinquante expositions individuelles et collectives dans des musées et des galeries à Donostia-San Sebastian, Pampelune, Bilbao, Vitoria-Gasteiz, Madrid, Barcelone, Santiago de Compostela, Biarritz, Saint Jean Pied de Port, Mauléon, Santander, Avila, Marbella, et ailleurs. Il a également exposé son travail dans des foires nationales d'art telles qu’Art Madrid.

 

Il a réalisé des résidences artistiques en différents lieux, tels qu’Arteleku à Donostia, Balneario de Zestoa et Baigorri.

 

Il a illustré plusieurs livres de contes ainsi que des couvertures de disques et il a réalisé des installations. Il a participé à des films tels que Izenik gabe 200 x 133 (Zumeta) et Gazta zati bat (Jon Maia).

Depuis 2010, il consacre une partie de son temps à l'enseignement, donnant des cours de céramique dans différentes écoles sur les techniques du tour, du raku, de la modélisation, des émaux, etc.

Adresse : Prison des Evêques Rue de la Citadelle à SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT

 

Source : "Itzalaktiboa".

MAJ le 3 octobre 2017 à 18 h.

"HISTOIRE(S) DE RIRE" DANS LES LANDES


Du 1er au 31 octobre 2017, les médiathèques et bibliothèques landaises se lancent le défi d'activer vos zygomatiques !

Tout au long du mois d'octobre, ces établissements culturels vous proposent une programmation teintée d'humour : ateliers de création, expositions, conférences, spectacles et pauses musicales...

 

Source : Ville de Capbreton.

MAJ le 3 octobre 2017 à 0 h 15.

 

EXPO-JEU "LES TÊTES AU CARRÉ" À HENDAYE

 

La Médiathèque d'hendaye propose une expo-jeu du 2 octobre au 30 décembre 2017 : 25 portraits sont mis en puzzle et à vous de retrouver leur identité !

 

Ouverture :
- mardi, mercredi et vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30
- jeudi de 14 h 30 à 18 h 30
- samedi de 10 h à 12 h 30 et de

14 h à 18 h.

Informations au 05 59 48 00 77.

 

Devanture vitrée de la médiathèque

4 rue du Jaizquibel à Hendaye.

 MAJ le 2 octobre 2017 à 14 h 10.

"OPÉRATION CRÉPUSCULE SUR IZADIA" À ANGLET

 

Il s'agit d'une interprétation du site, des photos inédites à travers le prisme du "light painting". Aucun traitement numérique, seule la maîtrise parfaite des lumières pour créer ces tissages qui subliment et soulignent le site au crépuscule.

La série de photographies a été réalisée par deux photographes amateurs, Fabian FUEYO et Anthony BLANCHARD et fait l'objet d'une exposition sur le deck devant Izadia jusqu'au 5 novembre 2017.

 

Deck devant Izadia, 297 avenue de l'Adour à ANGLET.
Tél. : 05 59 57 17 48. Web : https://www.anglet.fr/sorties/le-parc-ecologique-izadia.

Gratuit.

 

Source : Izadia - Ville d'Anglet.

MAJ le 2 octobre 2017 à 2 h.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© lepetitquotidienlocal